Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Cédric Pastour re-décolle avec Aérolines

En jouant la complémentarité entre long courrier à Paris et moyen courrier depuis Lille, le nouveau courtier aérien entend se faire rapidement une place au soleil. Cédric Pastour, ex pdg de Star Airlines (notre photo) et nouveau patron de l’entreprise, an

 

Cédric Pastour, l’ancien PDG de Star Airlines, fait son retour dans le monde du transport aérien. Il crée pour l’occasion le courtier Aérolines, basé à Lille, avec deux activités : l’une de consolidateur aérien long courrier au départ de Paris pendant l’hiver, l’autre de consolidateur moyen courrier depuis Lille durant l’été dans un premier temps, et éventuellement d’autres aéroports régionaux à moyen terme. Cette double casquette va permettre à l’entreprise de trouver un équilibre explique Cédric Pastour. A ses côtés, Gérard Catteuw (ex-DG du TO Aquatour), qui prend les fonctions de directeur commercial et Luc Preher (ex-Star Airlines), qui sera le directeur des opérations. 

Aérolines est une société par actions simplifiées, détenue à 73% par Aviation Tourisme Investissement. Luc Preher et Gérard Catteuw ont chacun 11% du capital, Nord Création (société de capital risques lilloise) 5%. La holding Aviation Tourisme Investissement (1 million d’euros de capital) est quant à elle détenue à 51% par Cédric Pastour, 34 % par SFEG (société patrimoniale privée), et par des personnes privées.

Dès novembre prochain et jusqu’en avril, Aéorolines affrétera un Airbus A330, exploité par la compagnie espagnole Iberworld. L’avion, basé à Orly, assurera des vols longs courriers pour le compte de TO français. Un premier contrat a été signé avec le Club Méditerranée, pour lequel Aérolines assurera deux vols par semaine, vers Punta Cana et les Bahamas. Par ailleurs, le courtier ambitionne de mettre en place deux autres vols par semaine, et de revendre les sièges à divers voyagistes. Des négociations sont en cours. Parmi les destinations envisagées, les Caraïbes et l’Amérique Centrale, en particulier la Jamaïque, le Costa Rica ou le Panama.

Le développement parallèle d’une activité de consolidateur au départ de Lille pendant l’été permettra à Aérolines de mieux équilibrer ses revenus. Le courtier entend proposer des vols dès le printemps 2007 au départ de la plate-forme aéroportuaire. A ce titre, un Boeing 737-300 de 147 sièges sera loué auprès d’Axis Airways. Six rotations par semaine sont envisagées, vers Palma, Athènes, Héraklion, Dubrovnik, Monastir et Djerba. Plusieurs TO régionaux devraient embarquer sur ces vols, qui permettront de créer dans le Nord une offre alternative face à Thomas Cook. A moyen terme, ce schéma pourrait être répliqué au départ d’autres aéroports.

Dernier maillon de la stratégie : Aérolines va créer un site internet grand public. L’entreprise va pour l’occasion obtenir une licence d’agence de voyages. Elle y proposera des vols secs, mais aussi des séjours et des circuits concoctés par les TO ou agences de la région, associant obligatoirement un vol au départ de Lille.

 

 

 

 

 

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique