Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Ce que Havas Voyages compte faire de Fram Affaires

Michel Dinh, DG de Havas Voyages, a déjà sa feuille de route pour Fram Affaires, même si la transaction n’est pas totalement finalisée.

Le projet toulousain avance, brique après brique. Mardi 21 février, le Comité d’entreprise de Havas Voyages a donné un avis favorable au rachat de Fram Affaires – un avis au demeurant consultatif -. Dès le 16 février, Michel Dinh, directeur général du réseau appartenant à Marietton, annonçait en interne la transaction en cours, dans un message sibyllin : "Je tenais à vous confirmer que nous avons manifesté un fort intérêt pour l'acquisition de Fram Affaires. A cette heure précise, les discussions sont bien engagées mais le droit de réserve m’oblige à ne pouvoir vous en dire plus."

"Nous sommes d’accord sur tout, nous a confié Michel Dinh. C’est un dossier assez simple, d’autant que la société a été créée en 2015".

Fusion de deux plateaux

Les négociations exclusives courent depuis environ deux mois. La cession doit être entérinée fin mars. La feuille de route est déjà quasiment tracée. Sans surprise, les quelque 40 salariés de Fram Affaires vont devoir faire leurs cartons. Direction, le plateau d’affaires de Havas Voyages à Toulouse-Blagnac (22 positions), qui sera agrandi. "Il n’y aura pas d’hégémonie d’une équipe sur l’autre", assure Michel Dinh, même s’il faut s’attendre à des doublons, notamment à la direction du plateau devenu unique. "Nous garderons l’ensemble des salariés de Fram Affaires, aucun risque ne pèse sur l'emploi. Nous prendrons le meilleur des deux mondes".

"Les équipes que j'ai rencontrées sont motivées, malgré les soubresauts qu’elles ont pu connaître. Même si ce n’était pas son cœur de métier, Fram avait développé de vraies compétences dans le voyage d’affaires, sans pour autant disposer des solutions technologiques requises, ce que nous pourrons apporter", poursuit Michel Dinh.

D'autres acquisitions en vue ?

Fram Affaires, dont se déleste Karavel/Promovacances pour se recentrer sur le tourisme, va à terme quitter Manor. "Le réseau devrait rejoindre notre galaxie en 2018, et bénéficier de nos accords GDS immédiatement". Environ 300 entreprises et organisations sont servies par ses soins.

"Ce rachat s'inscrit dans le cadre de notre stratégie de croissance externe", rappelle-t-il. D'autres plateaux ou agences sont-ils dans sa ligne de mire ? "Nous sommes en veille, mais nous n'avons pas de dossier en vue".

Havas Voyages, qui réalise 60% de son activité dans le voyage d’affaires, auprès de PME, exploite des plateaux d’affaires dans toutes les grandes agglomérations.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique