Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Cars Macron : 40 millions d’euros de CA en 11 mois

Un peu plus d'un an après sa libéralisation par la loi Macron, le secteur des autocars longue distance reste dans une dynamique de croissance exponentielle.

Du désormais ancien ministre de l'Economie, on retiendra les écarts de conduite par rapport à la ligne du gouvernement, et cette loi qui porte son nom.

Promulguée en août 2015, la loi Macron a notamment libéralisé le marché du bus longue distance sur des liaisons nationales. Un nouveau marché qui a permis aux compagnies d'autocars de réaliser un chiffre d'affaires cumulé de 40 millions d'euros en 11 mois, selon un bilan arrêté à fin juin et diffusé jeudi 1er septembre par l'Arafer, l'Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières.

3,4 millions de passagers en moins d'un an

Sur ces 40 millions d'euros de recettes, 19 millions ont été enregistrés au deuxième trimestre de cette année. Une croissance qui va de pair avec un nombre grandissant de voyageurs, soit 3,4 millions entre août 2015 et juin 2016, dont 1,5 million au printemps dernier, selon l'Arafer. Début août, pour l'anniversaire du texte, Emmanuel Macron annonçait que 3,8 millions de personnes avaient été transportées en un an.

L'Arafer, qui publiera un bilan plus détaillé le 15 septembre, ne précise pas si de nouveaux emplois ont été créés dans le secteur au deuxième trimestre. Fin mars, elle en dénombrait 1200, contre 1500 annoncés cet été par l'ex-ministre de l'Economie.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique