Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Canada : les croisières pourront reprendre en novembre

Le gouvernement canadien a annoncé jeudi qu’il mettrait fin, à compter du 1er novembre, à l’interdiction des croisières dans ses eaux prise en raison de la pandémie, soit quelques mois plus tôt que prévu.

L’horizon semble s’éclaircir de l’autre côté de l’Atlantique pour les professionnels du tourisme. Alors que le Canada avait interdit les croisières internationales jusqu’en février 2022, Omar Alghabra, le ministre des Transports, a expliqué que « cette interdiction ne serait plus en vigueur [à compter du 1er novembre 2021, NDLR) si les exploitants sont en mesure de se conformer entièrement aux exigences en matière de santé publique », sans donner plus de précisions à ce sujet.

Un protocole sanitaire drastique semblable à celui imposé aux Etats-Unis sera sans doute exigé. Avec cette annonce, le Canada permet à tout un secteur à l’arrêt depuis le mois d’avril 2020 de se préparer à une reprise durable de son activité. « Nous accueillerons les navires de croisière, qui représentent une partie importante de notre secteur touristique, dans les eaux canadiennes à la saison 2022 », rassure Omar Alghabra.

Jusqu’à 4 milliards de dollars canadiens par an

Une annonce d’ailleurs saluée par Croisières du Saint-Laurent, une association qui regroupe neuf ports d’escales le long du fleuve.

En février, le gouvernement canadien avait prolongé d’un an, jusqu’au 28 février 2022, l’interdiction en vigueur depuis avril 2020. Cette interdiction concerne les paquebots et les autres navires de plus de 100 passagers et membres d’équipage.

L’industrie des croisières apporte 4 milliards de dollars canadiens (2,6 milliards d’euros) par an à l’économie canadienne et représente environ 30 000 emplois directs et indirects, selon le ministère. En 2019, le Canada a accueilli 140 paquebots en provenance d’une dizaine de pays et transportant plus de 2 millions de touristes, selon cette même source.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique