Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

British Airways annule encore tous ses vols au Royaume-Uni

Les pilotes de la compagnie aérienne, en grève pour la première fois de l’histoire de la compagnie centenaire, restent fortement mobilisés.

British Airways est contrainte d’annuler la quasi-totalité de ses vols au Royaume-Uni pour la deuxième journée consécutive, conséquence d’une grève très suivie de ses pilotes. Les annulations, qui concernent environ 850 vols, frappent majoritairement les aéroports londoniens d’Heathrow et de Gatwick. Plus de 100 000 passagers sont impactés.

Les voyageurs concernés avaient été informés ces derniers jours de l’annulation probable de leurs vols par la compagnie qui leur a proposé des remboursements ou des réservations à d’autres dates. Les pilotes, eux, ont entamé leur mouvement lundi et doivent le poursuivre le 27 septembre. Près de 93% des pilotes de la compagnie membres du syndicat Balpa, soit environ 4 000 pilotes, ont voté pour cette grève.

Jusqu’à 200 000 livres par an

Au cœur de leurs revendications : un meilleur partage des bénéfices de l’entreprise et donc, une augmentation de salaire. British Airways a proposé aux pilotes une hausse de salaire de 11,5% sur trois ans, portant ainsi les émoluments de certains commandants de bord à 200 000 livres par an. Une offre jugée insuffisante par le syndicat.

Ce mouvement de grève plombe un peu plus la réputation de la compagnie, propriété du groupe hispano-britannique IAG qui comprend également l’espagnole Iberia et l’irlandaise Aer Lingus. La compagnie avait déjà eu à souffrir au cours des deux dernières années d’un vol massif de données financières de centaines de milliers de passagers ainsi que d’une panne informatique géante.

A lire aussi :

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique