Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Boniments

NULL

Loin de moi l’idée de vous raconter chaque semaine mes petits-déjeuners radiophoniques mais ce matin encore, une info est venue perturber ma quiétude matinale lorsque ma station habituelle annonça l’achat de la tour Eiffel par le Qatar. Passé un bref instant de stupeur mâtiné de colère (on ne touche pas à l’élégante Dame de fer !), la raison m’est revenue, me rappelant cette bonne vieille tradition de la blague du 1er avril. Donc, Anne Hidalgo n’a pas marqué son début de mandature par un crime de « lèse-patrimoine » et nous ne verrons pas le portrait de Zlatan scintiller depuis la tour Eiffel, à chaque victoire du PSG. Non, l’info était juste un fake comme il en tourne tant d’autres sur Internet, du clonage de dinosaure au poulpe de 20 mètres échoué sur une plage. Souvent, le fake procède de la déformation ou de l’extrapolation d’une vérité et, dans le cas qui nous occupe, il était facile de tirer le fil de la bobine de ces Qataris qui rachètent un patrimoine dont ils sont dépourvus, de nos hôtels de luxe aux îles éoliennes. Faites le test : dites demain que le Qatar a racheté le Tour de France ou le Festival de Cannes et on vous croira certainement ! Vous pouvez aussi essayer avec Google ou les Chinois, normalement ça marche aussi. Le boniment est un art qui, bien ciselé ou au contraire fort grossier, fait mouche. Il est un artiste que l’on peut difficilement traiter de bonimenteur, c’est le metteur en scène Olivier Py et nouveau directeur du Festival d’Avignon. En menaçant de quitter la Cité des Papes si le Front National en obtenait la mairie, il s’est exprimé avec ses tripes, tout en mettant dans la balance les retombées économiques de la manifestation pour la ville. Ce n’était pas une blague, mais rien ne dit qu’il aurait vraiment eu les moyens de passer à l’acte.

« Souvent, le fake procède de la déformation ou de l’extrapolation d’une vérité. »

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique