Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Big Ben réduite au silence jusqu’en 2021

La plus célèbre des cloches britanniques a cessé de carillonner, en prévision de quatre années pour des travaux de rénovation. Une interruption qui crée la polémique outre-Manche.

Suspendue à 96 mètres de hauteur, Big Ben, la cloche de l’horloge de la tour Elizabeth, rythme le quotidien des Londoniens depuis près de 158 ans. Monument le plus photographié de la capitale britannique, la tour-horloge et sa cloche qui pèse 13,7 tonnes vont subir des travaux de rénovations étalés jusqu’en 2021.

Lundi 21 août, à midi, la cloche a donc sonné 12 fois, avant de se taire pour une période annoncée de 4 ans. Preuve que l’édifice est cher au cœur des Britanniques, un millier de personnes s’était réuni en bas de la tour, qui surplombe le palais de Westminster, le siège du parlement britannique, pour assister à l’événement. Une manifestation suffisante pour déclencher une polémique bien anglaise sur la pertinence de l’arrêt de l’activité de Big Ben.

Toujours présente pour les grands événements

Dans la classe politique britannique, l’annonce de l’arrêt de l’activité de la cloche a provoqué l’indignation de certains députés, notamment les conservateurs. Moquant les ouvriers qui vont participer aux travaux de rénovation – leur ouïe pouvant être endommagée par les 118 décibels délivrés à chaque coup donné par le marteau de 200kg dans la cloche – ils ont incité la première ministre britannique, Theresa May, à prendre position et à juger "pas raisonnable que Big Beng soit réduite au silence pendant quatre ans".

Certains députés se sont par exemple étonnés que la cloche ne puisse pas sonner à l’occasion du Brexit, la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne, programmée le 29 mars 2019. La levée de boucliers à pousser le gouvernement britannique a publié un communiqué dans lequel il annonce qu’il va réévaluer la durée du silence imposé à Big Ben.

Malgré les travaux, Big Ben continuera de sonner pour les moments importants, comme le Nouvel An. Au moins un des quatre cadrans de l’horloge sera toujours visible des passants pendant les rénovations, dont le montant est estimé à 31,9 millions d’euros.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique