Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Bali : l’aéroport rouvre ses portes

 » Les autorités ont pris la décision d’ouvrir à nouveau l’aéroport international de Denpasar. Mais la situation reste sous très haute surveillance, et pourrait à nouveau évoluer. »

Après trois jours de fermeture, l’aéroport international de Bali a finalement ouvert ses portes à 15 heures heure locale (sept heures heure de Paris).

Il gardait portes closes depuis lundi, en raison de l’activité particulièrement intense du volcan Agung, menaçant d’entrer en éruption à tout moment et crachant des cendres potentiellement dangereuses pour les avions.

Si la décision de rouvrir a été prise, afin de permettre notamment aux dizaines de milliers de voyageurs bloqués sur place de rentrer chez eux, de nouvelles fermetures ne sont pas exclues en cas de vents défavorables. Le niveau d’alerte est toujours placé au maximum.

L’aéroport de Lombok lui aussi touché

Une zone d’exclusion de dix kilomètres a été fixée autour du volcan, des dizaines de milliers de personnes ont dû évacuer.

En répercussion de cette activité volcanique, l’aéroport international de Lombok, île voisine de Bali, a de son côté été fermé et rouvert plusieurs fois ces derniers jours. Il est actuellement opérationnel.

Pour limiter les situations de blocage, environ 100 autocars ont été mis à disposition pour transporter des voyageurs bloqués vers plusieurs destinations d’où ils pourront prendre un avion, au prix parfois de plus de treize heures de trajet.

Pour la seule journée de mercredi, quelque 440 vols ont été annulés, affectant environ 120 000 voyageurs.

D’après le bureau local de l’immigration, la majorité des touristes bloqués à Bali sont des Chinois, suivis par les Australiens, les Indiens, les Britanniques et les Japonais.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique