Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Avec sa nouvelle production, Climats du Monde prend un virage plus durable

Le tour-opérateur spécialiste de l’Asie a profité du calme de ces derniers mois pour repenser sa production et faire une place plus importante au tourisme durable.

En attendant la reprise concrète de son activité, Climats du Monde a travaillé sur le fond de sa programmation et de ses brochures. De quoi aborder l’exercice 2021, qui s’annonce déjà particulier, avec de nouvelles armes. Et un premier outil technologique : deux brochures exclusivement numériques, permettant l’accès à des contenus supplémentaires (vidéos, …) et aux stocks en temps réel.

Une nouvelle brochure fait la part belle aux voyages « éthiques et responsables », sur 74 pages. Une quarantaine de produits « respectueux de l’environnement et des populations locales » sont mis en avant. Ecolodges, excursions en véhicules non-motorisés et compensation carbone permettent de visiter le Cambodge, les Philippines ou encore la Thaïlande la conscience un peu plus légère.

Les circuits en petits groupes à la hausse

De nouvelles destinations s’invitent la brochure généraliste du tour-opérateur. L’Egypte, les Emirats Arabes Unis et le Sultanat d’Oman intègrent la production de Climats du Monde, fondé par Christine Crispin, qui a commencé sa carrière dans le tourisme comme spécialiste de l’Egypte. Au programme notamment : deux croisières sur le Nil dont une en felouque traditionnel de 6 à 12 cabines, des circuits privatifs à Oman, un circuit accompagné combinant Oman, Dubaï, Abu Dhabi…

Par ailleurs, Climats du Monde enfonce le clou sur une tendance affirmée du marché : les programmes en petits groupes (8 ou 16 participants au maximum). Ils s’étendent désormais au Japon, au Laos, au Cambodge et au Sri Lanka.

Avec ces nouveautés, et en attendant la réouverture des destinations qui structurent son activité (Thaïlande, Vietnam, Bali), Climats du Monde espère vivre un exercice 2021 bien plus riche que celui de l’année 2020.

A lire aussi :

1 commentaire
  1. GILLY MARIE dit

    Bravo pour cette belle initiative.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique