Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Avec Kappa City, Boomerang Voyages s’attaque aux city-breaks

Après les Kappa Clubs dans des destinations balnéaires, le tour-opérateur s’attaque aux destinations urbaines avec un concept original. Et investit ainsi un créneau sur lequel les TO font face à la désintermédiation.

Boomerang Voyages lance Kappa City, une version citadine du concept Kappa Club. Hébergés dans des hôtels 4 ou 5* situés dans le centre de huit villes, les clients du tour-opérateur pourront s’appuyer sur le Kappa City Expert pour organiser leur séjour : Barcelone, Bangkok, Dubaï, Istanbul, New-York, Rome, Miami, La Havane.

La mission de ce résident local francophone ? Endosser le rôle de concierge pour les clients Kappa City. Tous les soirs, des cocktails seront organisés par l’expert pendant lesquels voyageurs et locaux pourront s’échanger leurs bonnes adresses. Véritable guide, il devra répondre à toutes les demandes et partager ses conseils pratiques (endroits à ne pas manquer, transports, restauration, …). Par ailleurs, les clients de Kappa City bénéficieront de deux excursions incluses, guidées par des locaux, en petit comité (10 personnes maximum).

Une appli dédiée

Soins chez les barbiers les plus réputés d’Istanbul ; initiation au street-art en graffant les murs de Wynwood, à Miami ; dîner traditionnel avec des femmes dubaïotes, cours de cuisine en Thaïlande, … Comme pour Kappa Club, le voyagiste parie sur les désormais inévitables « expériences » originales recherchées par certains clients des tour-opérateurs. Le Kappa City Expert, au service des city-breakers, pourra également dénicher et guider d’autres expériences du genre (en supplément).

Pour ceux qui veulent plus d’autonomie, une application a été développé pour le lancement de Kappa City. Avec un GPS accessible hors connexion, l’application, dont la sortie est prévue début novembre, proposera des parcours thématiques textuels ou audiovisuels, ainsi qu’une série d’informations pratiques (durée des balades, points d’intérêt touristiques, distance à parcourir, niveau de difficulté, …). Au niveau de la commercialisation, Boomerang Voyages s’appuie sur la technologie Airfox et promet « des tarifs ultra-négociés […] et un engagement financé sur les chambres », synonyme de stock.

Ainsi, un séjour à Rome (3J/2N) est vendu à partir de 187 euros par personne, tandis que pour les destinations lointaines, comme Miami, il faudra débourser au moins 849 euros par personne (4J/3N). En 2018, le groupe NG Travel, qui coiffe Boomerang Voyages, a enregistré un chiffre d’affaires de 235 millions d’euros en 2018, contre 188 millions d’euros l’année précédente.

A lire aussi :

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique