Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Auto Escape s’ouvre aux agences de voyages

Le courtier en location de voitures Auto Escape veut actionner trois leviers pour développer ses ventes : le multicanal, des outils de réservations en ligne et une introduction en Bourse en 2007.

Créé en 1999, Auto Escape a jusqu’alors fait cavalier seul au niveau de la commercialisation, en pratiquant la vente directe au téléphone principalement. Ce courtier en locations de voiture, orienté loisirs, a décidé de s’ouvrir aux agences de voyages, grâce surtout au canal web. Pour ce faire, l’entreprise vient de s’adjoindre les services d’Olivier Sellem (Avis France, pendant huit ans), au poste de directeur du marketing et du développement. « J’ai été recruté pour développer les ventes BtoB, fort de mon expérience en la matière chez Avis, explique-t-il. D’ici la fin de l’année, nous allons déployer un site professionnel ainsi qu’une solution de marque blanche pour des partenaires dotés d’un site ». Le courtier compte tester la commission variable et les prix nets, deux principes dans l’air du temps. La distribution bénéficiera aussi d’une hotline dédiée.

Afin de se démarquer de la concurrence, Auto Escape lance un produit innovant, de concert avec les AGF : l’offre « zéro franchise », soit une assurance tous risques valable sur tout véhicule, quel que soit le pays, pour 3€ par jour (sans plafond de franchise). « C’est une offre inédite pour se couvrir des accidents et des dommages matériels, affirme Olivier Sellem. Habituellement, les assurances achetées avant le départ sont au tiers. Libre ensuite au voyageur d’acheter sur place une assurance tous risques, mais pour deux ou trois fois le prix que nous demandons. »

L’entreprise planche sur un dernier levier de croissance : « Afin de conforter son positionnement en France, et développer ses ventes en Europe, Auto Escape monte un dossier pour entrer en Bourse sur le marché Alternext début 2007 ». La Grande-Bretagne, l’Italie et l’Espagne sont dans sa ligne de mire. La société est détenue par ses associés (Bruno Couly et Alain Valdenaire) et des fonds d’investissement français.

Outsider d’Holiday Autos, Auto Escape revendique un chiffre d’affaires de 16M€ en 2005/06 (exercice clos le 30 juin), ce qui représente une progression de 40% en glissement annuel. L’entreprise gère plus de 500 000 jours de location par an. Plus de 85% des dossiers sont toujours bouclées au téléphone, pour l’instant. Internet devrait vite monter en puissance, grâce aux professionnels du voyage, mais aussi à son site grand public. Car AutoEscape.com, qui s’est longtemps contenté d’un système de devis électronique, offre la réservation en temps réel depuis six mois.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique