Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Antilles, Polynésie française, Guyane : l’état d’urgence sanitaire va être prolongé jusqu’au 15 novembre

Un projet de loi sera présenté en conseil des ministres la semaine prochaine.

Après s’être « longuement » penché « la situation dramatique dans plusieurs territoires ultramarins », lors du conseil de Défense sanitaire et du conseil des Ministre, mercredi matin, le gouvernement a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire aux Antilles, en Guyane et en Polynésie française, a annoncé mercredi Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement. Le dispositif sera ainsi étendu jusqu’au 15 novembre. Un projet de loi sera présenté en ce sens en conseil des Ministres la semaine prochaine. « Dans les Antilles et en Polynésie française, la sous-vaccination fait des ravages et le taux d’incidence, la tension hospitalière et le nombre de décès sont inédits, a rappelé Gabriel Attal. Dans les Antilles, si grâce au confinement la situation épidémique semble aujourd’hui se stabiliser, et même parfois à refluer légèrement, elle reste néanmoins très grave. La Martinique a multiplié ses capacités hospitalières par quatre pour faire face à cette vague. En Polynésie, le taux d’incidence est colossal, il atteint 2800 cas pour 100 000 habitants. »

Confinement prolongé de 3 semaines en Martinique et en Guadeloupe

Une flambée épidémique qui a conduit ces dernières semaines la Martinique, la Guadeloupe et la Polynésie à prendre des mesures de confinement, mettant à l’arrêt l’activité touristique. Une situation qui obscurcit l’horizon pour les professionnels du tourisme qui travaillent ces destinations, faisant peser de fortes inquiétudes sur la fin d’année.

En Martinique et en Guadeloupe, le confinement a également été prolongé jusqu’au 19 septembre. La rentrée scolaire a été repoussée au 13 septembre.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique