Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Amslav, bientôt dix ans et des ambitions

NULL

L’année a été bonne pour le spécialiste des pays d’Europe de l’Est, passé de 10 000 à 15 000 clients, en profitant notamment des défaillances de Trantours et d’Inexco. La Russie est d’ailleurs devenue la première destination du voyagiste, et Amslav compte bien asseoir sa réputation, avec la sortie en janvier de Troïka, une brochure dédiée d’une dizaine de pages. On y trouvera Moscou et Saint-Pétersbourg, mais aussi des croisières maritimes et ferroviaires à bord du Transsibérien. La République tchèque, destination historique du tour-opérateur, est par contre en baisse, concurrencée par les tarifs des low cost. Pour relancer Prague, Amslav allotera à partir de janvier 20 sièges hebdomadaires sur les vols du vendredi et du dimanche de Czech Airlines. Le voyagiste continue d’étoffer son portefeuille de destinations, avec Berlin, proposée à partir de janvier. L’Albanie, nouveauté 2010, n’a pas donné les résultats escomptés, contrairement aux Pays baltes, dont le succès est grandissant. La Roumanie est aussi en développement, et pourrait faire l’objet d’une brochure présentée à l’occasion du prochain MAP. Avec la célébration de l’année Chopin et la perspective de l’Euro de football 2012, la Pologne aura aussi une place de choix dans la production d’Amslav. L’année prochaine sera par ailleurs charnière, puisqu’Amslav fêtera ses dix ans. Une soirée anniversaire est prévue mi-mars. La refonte du site Internet, des challenges de vente, des éductours et des petits déjeuners de présentation de brochures sont aussi au programme. Plus vendu en province qu’à Paris, Amslav souhaite également améliorer sa notoriété auprès des réseaux. En ce sens, des opérations avec Auchan Voyages, Jancarthier ou Brandalley Voyages devraient se concrétiser prochainement.

%%HORSTEXTE:1%%