Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

American Express GBT met la main sur HRG

En absorbant la TMC britannique, American Express poursuit une stratégie d’acquisition offensive.

American Express GBT a annoncé  être parvenu à un accord pour l’acquisition de la TMC britannique HRG (Hogg Robinson Group). La transaction devrait être finalisée au deuxième trimestre 2018, sous réserve de l’approbation par les autorités de régulation financières. Dirigée par David Radcliff, HRG est basé à Londres, et emploie 14 000 personnes à travers 120 pays.

Grâce à cette opération, les deux partenaires ne cachent pas leur ambition de passer la vitesse supérieure. « Les implantations complémentaires de nos entreprises vont nous permettre de développer le rayonnement de notre activité à l’échelle mondiale » et « d’accélérer notre croissance », a notamment déclaré Doug Anderson, le CEO d’American Express GBT, dans un communiqué.

Un but que les deux entreprises comptent notamment atteindre en mutualisant leurs technologies pour proposer des solutions de gestion des déplacements professionnels intégrées qu’elles promettent innovantes.

Une nouvelle étape stratégique

Parallèlement à son rachat, HRG a indiqué avoir vendu sa solution SAAS (Software As A Service) de gestion des dépenses, Fraedom, à Visa.

S’il témoigne du mouvement de consolidation dans le secteur du voyage d’affaires, le rapprochement entre American Express GBT et HRG marque aussi une nouvelle étape hautement stratégique pour American Express GBT, qui a multiplié les acquisitions ces dernières années. La TMC a notamment racheté l’éditeur de solution de gestion de déplacements professionnels KDS en 2016, absorbant à travers lui la technologie KDS Now.

Plus récemment, American Express GBT a aussi réaffirmé ses ambitions sur le segment MICE, en faisant l’acquisition de Banks Sadler, agence mondiale de gestion de réunions et d’événements basée à Londres. Une transaction finalisée en septembre 2017.