';
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Amadeus France supprime 87 postes

La moitié des personnes concernées par le plan social d’Amadeus se verront proposer des solutions de reclassement à l’étranger ou en France.

La direction d’Amadeus France a présenté le 22 février, au comité d’entreprise et à son personnel, un projet dit de « plan de sauvegarde de l’emploi 2006 ». Sur les 87 postes supprimés,  environ la moitié sera externalisée vers des entreprises partenaires en France (en collaboration avec d’autres filiales du GDS). Pour l’autre moitié, les personnes touchées se verront proposer des emplois au sein des sociétés du groupe Amadeus, à l’étranger ou en France (Amadeus, Optims, Otedis, Opodo France, Vivacances, Karavel, Promovacances). Ces filiales représentent un effectif global de près de 3 000 salariés, et seront globalement créatrices d’au moins 200 emplois en France sur 2006, affirme le GDS.
Selon la direction d’Amadeus France, le plan social vise à anticiper l’évolution au sein de l’entreprise de l’activité de services, laquelle repose à 80% sur la fourniture d’infrastructures aux agences de voyages (terminaux, télécoms, systèmes de billetterie). « D’ici 2008, notre parc de terminaux de 11 000 postes de travail devrait diminuer de moitié, et les imprimantes à billets quasiment disparaître avec le développement du billet électronique, souligne Philippe Grando, son directeur général. D’où une baisse prévisionnelle de plus de la moitié du chiffre d’affaires de l’activité services. « C’est le résultat d’une révolution à la fois technologique et structurelle dans le monde du voyage que nous devons anticiper ».

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire