Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Amadeus en passe de quitter la Bourse

Au terme de l’OPA en cours, Amadeus sera contrôlé par deux fonds d’investissement britanniques. Du moins, pour quelques années.

Mardi dernier, la commission espagnole des marchés financiers a avalisé l’offre publique d’acquisition (OPA) lancée par Wam Acquisition sur la totalité d’Amadeus, valorisé à 4,5 milliards d’euros. Son feu vert a donné le coup d’envoi à l’opération, à l’issue de laquelle le GDS ne sera plus côté en Bourse. Wam Acquisition est une société créée en avril par les fonds britanniques Cinven et BC Partners et les actionnaires de référence d’Amadeus (Air France, Iberia et Lufthansa) pour lancer ensemble cette OPA, à 7,35 euros l’action. Tout devrait être finalisé en juillet.

Dans le cadre de l’OPA, démarrée mercredi passé, les trois compagnies vendent les 47% de parts qu’elles détiennent conjointement dans le GDS, pour ensuite racheter une participation de Wam Acquisition. Mais à moindre frais. « Air France cède les 23% d’une société (ndrl : Amadeus) qui est valorisée à 4,5 milliards d’euros , pour ensuite réinvestir 200 millions d’euros », explique Philippe Chérèque, vice-président de la stratégie. En échange, la compagnie française héritera d’environ 23% de Wam, contre 11,5% pour Iberia et autant pour Lutfhansa. Quant à Cinven et BC Partners, ils en possèderont 52,16%. In fine, l’ensemble des nouveaux actionnaires auront mis un milliard d’euros sur la table. Du coup, « la nouvelle holding sera endettée à hauteur de 3,5 milliards d’euros », précise Philippe Chérèque.

Son nouveau tour de table reste provisoire. Car, sans surprise, « les deux fonds ont pour but stratégique de revendre leurs parts dans un délai de trois à cinq ans. » Reste à savoir si les trois transporteurs se désengageront alors d’Amadeus, à l’image des compagnies autrefois actionnaires des trois autres GDS (Galileo, Sabre, Worldspan).
Iberia détient actuellement 18,3% d’Amadeus, Air France 23,36% et Lufthansa 5,05%, le reste du capital étant en bourse.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique