Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Air France teste le tout électrique pour ses appareils au sol

Air France a testé un traitement en piste 100% électrique à l’occasion d’un vol entre Paris-CDG et Delhi. Le début d’un long processus.

Air France a expérimenté le 3 septembre 2020 le traitement au sol d’un vol entre Paris-CDG et l’aéroport de Delhi-Indira Gandhi avec des engins 100% électriques.

Étaient donc totalement électrique : le conditionneur d’air pour l’alimentation de l’avion en air, le tracteur pour le transfert des bagages du terminal jusqu’à l’avion, le convoyeur à bande pour le chargement des bagages, et le loadeur gros porteur pour le chargement du fret, un loader gros porteur TLD. Enfin, l’avion a été repoussé de son point de stationnement par un tracteur de push gros porteur électrique lui aussi.

Tous ces produits étaient développés par la start-up française Carwattet par TLD, leader mondial en construction de matériel de piste.

Dans le cadre de sa politique de développement durable, Air France s’est fixé comme objectif de réduire de 50% ses émissions de CO2 par passager km d’ici à 2030. Pour y parvenir, la compagnie doit donc activer tous les leviers de réduction de l’empreinte carbone. Et ce à chaque étape de sa chaîne de valeur, au sol comme en vol.

60% d’électrique fin 2020 selon Air France

« Le soutien à l’innovation et la mobilisation de son écosystème pour développer des solutions économiquement et écologiquement viables est l’un des axes majeurs de la politique d’Air France en matière de développement durable », indique la compagnie. Cela passe par le soutien et le développement d’engins innovants proposant des alternatives à l’utilisation de carburants fossiles.

Pour exemple le partenariat entre Air France et Carwatt, lancé en 2017, allie électrification et économie circulaire. Avec la transformation d’anciens tapis bagages à motorisation thermique en motorisation électrique avec des batteries Li-Ion de seconde vie.

Optimiste, Air France indique que d’ici fin 2020, près de 60% de la flotte des engins de piste qu’elle utilise sur les aéroports où elle opère ses propres matériels (Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly ainsi que les escales en France métropolitaine) seront électriques. « Ce taux sera porté à 90% en 2025, permettant d’éviter chaque année l’émission de 10000 tonnes de CO2 ».

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique