Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Air France : la grève prend doucement fin

Déjà peu perturbé hier, le trafic redeviendra normal dans la matinée, estime la direction. La grève avait été lancée le 29 octobre par la plupart des syndicats des quelque 15 000 PNC, sous l’égide de l’Unsa et du SNPNC-FO.

La grève chez Air France a officiellement pris fin le 2 novembre à minuit. La direction de la compagnie prévoyait d’assurer hier 92% des vols hier, dont 100% des long-courriers. Une dizaine de vols long-courriers ont toutefois été reportés au 3 novembre, tôt le matin, notamment de Paris vers Hong-Kong, Buenos Aires, Singapour ou Rio de Janeiro.

Sur l’ensemble des cinq jours, Air France aura réalisé environ 90% de son programme, mais souvent avec un nombre de passagers restreint, entraînant le mécontentent des clients. Pour atténuer les effets des débrayages, la direction a fait appel à des compagnies partenaires et filiales, limité le nombre de passagers dans les avions sur la base d’un PNC pour 50 passagers, et mis à contribution 200 de ses cadres.

Le mouvement a été lancé pour contester la réduction des équipages à bord de certains avions. Dès lundi, il a montré des signes d’essoufflement, alors que les syndicats CFDT et CFTC le quittaient. Organisé en pleines vacances scolaires, il a toutefois eu de mauvaises retombées médiatiques, accentuées par les déclarations de plusieurs membres du gouvernement. Le ministre des Transports Thierry Mariani avait critiqué l’appel à la grève, estimant "choquant" le fait de lancer un mouvement social "les jours de grands départs". "C’est un peu prendre les voyageurs en otage", avait-il commenté.
 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique