Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Air France fustige l’essor des low cost en région

Toujours en guerre contre les compagnies low cost, Air France met en garde les collectivités locales contre le développement d’aérogares dédiées aux transporteurs à bas prix.


Attention au mythe du développement tout low cost de nos régions, s’exclame le directeur du développement d’Air France, Gilles Bordes-Pages. Avant de brandir une menace : la présence d’une major n’est pas un acquis indéfectible : si on fragilise les acteurs classiques, ils seront obligés de revoir les dessertes qu’ils effectuent et de priver les régions de lignes transversales.

Selon Air France, les compagnies low cost ne participent pas aux tissus industriels régionaux, dans la mesure où leurs horaires ne prennent pas suffisamment en compte les contraintes des hommes d’affaires, qui voyagent principalement tôt le matin. Le recours aux subventions pour attirer les low cost pose des problèmes pour les compagnies traditionnelles, qui ont pourtant les mêmes besoins de base, comme des infrastructures simples, fluides et économiques.

On a l’impression d’être volé par rapport aux low cost qui paient une taxe moins chère qu’Air France, a ajouté Gilles Bordes-Pages lors d’un colloque à l’occasion des dix ans de la navette Bordeaux-Paris.
Selon la Chambre de commerce et d’industrie de Bordeaux, l’aéroport de Bordeaux-Mérignac n’a pas de projet d’aérogare low cost, à l’image de celui que Marseille Provence a inauguré fin octobre (où Ryanair a ouvert mercredi son unique base française).

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique