Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Air France communique mal sur les obèses

La compagnie voulait montrer ses efforts tarifaires vers les clients obèses. Elle a dû faire face à une lourde charge médiatique.

 

Problème de com’ ou mauvaise idée ? Air France s’est retrouvée accusée d’ostracisme et de discrimination après avoir annoncé de nouvelles dispositions tarifaires concernant « les personnes à forte corpulence ». Hier, les médias se déchaînaient contre la compagnie suite à la déclaration d’une porte-parole de la compagnie indiquant que les personnes à forte corpulence devraient payer 75 % du prix d’un second siège, en plus du prix complet pour le premier siège occupé. Depuis 2005, cette disposition était volontaire. Le lendemain, face au tollé, Air France démentait vouloir rendre cette possibilité obligatoire : La seule nouveauté que la compagnie propose à compter du 1er février est, en cabine économique, si celle-ci n’est pas complète, le remboursement du second siège que le passager à forte corpulence aurait choisi d’acheter, s’est-elle justifiée. Le sujet est sensible. Outre la proportion grandissante de ce type de personnes en France, Air France a déjà été condamnée en novembre 2007 à payer solidairement 8.000 euros au titre du préjudice moral subi par un passager français obèse contraint de payer deux sièges pour pouvoir embarquer en août 2005 à bord d’un vol New Delhi-Paris.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique