Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Air Canada se met à l’abri des créanciers pour se restructurer

Plombée par une dette de 8,1 millions d’€, Air Canada s’est mise sous la protection de la loi sur les faillites devant la justice de l’Ontario.

Emportée par la crise du transport aérien, Air Canada a demandé mardi la protection de la loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies, l’équivalent du Chapitre 11 américain, le temps pour elle de se restructurer et de faire face aux graves problèmes qu’elle rencontre actuellement. Notre modèle de transporteur a volé en éclats et il n’est plus possible de recoller les morceaux. Air Canada et ses employés doivent adopter une culture différente et une nouvelle façon de faire des affaires, a notamment déclaré Robert Milton, le PDG de la compagnie.

La compagnie, plombée par une dette de 8,1 milliards d’euros, et confrontée à la baisse du trafic consécutive à la guerre en Irak, la compagnie a tenté de s’entendre sans succès avec les syndicats pour négocier la suppression de 3 600 emplois et une économie sur les charges salariales équivalente à 650 millions de dollars canadiens. La protection contre les créanciers va à présent lui permettre mener à bien une restructuration en profondeur de la compagnie qui ne devrait s’achever que fin 2003 ou début 2004, selon Thierry Baux, directeur général France d’Air Canada. Jean-Baptiste Héguy   

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire