Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Air Austral vole de plus en plus loin

La compagnie lancera en 2009 des liaisons vers l’Australie et la Nouvelle-Calédonie, connectées à la ligne Paris-Réunion.

Air Austral se sent pousser des ailes. Après la reprise sensible du trafic depuis Paris, le transporteur réunionnais est en phase finale de lancement d’un vol direct Paris-Sydney-Nouméa via la Réunion (sans changement d’appareil). Cette nouvelle ligne devrait être lancée en avril 2009, précise Gérard Ethève, PDG d’Air Austral.

Dessertes régionales renforcées

La desserte sera opérée en partenariat avec Air Calédonie International (Aircalin) qui apposera son code sur le tronçon Réunion-Sydney-Nouméa. Le trafic France-Nouvelle-Calédonie représente environ 180 000 passagers par an, dont 80 000 pour Aircalin. Le reste est très atomisé, et peut être potentiellement repris à nos concurrents, poursuit Gérard Ethève. La durée du voyage sera plus longue de seulement deux heures par rapport à la ligne Paris-Osaka-Nouméa, opérée actuellement par Air France et Aircalin. Avant le lancement de ce vol, Air Austral prendra livraison de deux Boeing 777, en février et mars 2009. Sa flotte comportera alors à cette date dix appareils.

Concernant la desserte régionale de l’océan Indien, la compagnie s’interroge quant à la décision d’Air France de baser prochainement deux A320 à la Réunion, pour développer le trafic régional. Il y a déjà suffisamment de capacités dans la région pour répondre à la demande, estime Gérard Ethève. En riposte, Air Austral envisage de mettre en place une véritable politique de navette entre les îles de l’océan Indien (Madagascar, Maurice, Mayotte…) afin d’alimenter son minihub de la Réunion.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique