Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Aeroflot frappe à la porte de SkyTeam

La compagnie pourrait intégrer l’alliance d’Air France et lui apporter des correspondances vers l’Est.

uelques jours seulement après l’entrée de KLM dans SkyTeam, les yeux se tournent vers Aeroflot. La compagnie russe devrait intégrer l’alliance réunie autour d’Air France et Delta avant la fin de l’année. Tous les membres de SkyTeam seraient fiers et heureux d’accueillir Aeroflot dans l’alliance si elle le décide, avait déclaré Jean-Cyril Spinetta, le PDG d’Air France, à l’occasion du lancement, le 23 juillet 2002, du partage de codes avec la compagnie russe entre Paris et Moscou (six vols quotidiens assurés à parité).

L’arrivée d’Aeroflot dans SkyTeam parachèverait le renouveau que l’ex-compagnie soviétique connaît depuis sa privatisation partielle en 1994. Outre Paris-CDG, le transporteur exploite une liaison Nice-Moscou (trois vols hebdomadaires). Pour SkyTeam, cette adhésion ouvrirait des correspondances vers l’est de l’Europe et l’Asie centrale, deux zones où elle est à la traîne par rapport à Star Alliance qui bénéficie des réseaux de Luf- thansa, SAS et Austrian Airlines. Au départ de Moscou, Aeroflot dessert en effet l’ensemble des anciennes capitales régionales soviétiques ainsi que Hanoi, Hongkong, Pékin, Séoul, Shanghai ou Tokyo.

Bonne résistance à la crise

La compagnie russe peine à retrouver une qualité de service internationale, mais elle a engagé la rénovation de son hub à Moscou, un élément clé pour intégrer SkyTeam, et a bien résisté à la crise du transport aérien en multipliant par quatre son bénéfice net (à 76,3 ME en 2002). Sur les neuf premiers mois de l’année, son trafic passagers affiche +5,4 %.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique