Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Aeris a des vues sur le réseau d’Air Lib Express

La compagnie estime à 25 000 le nombre de créneaux horaires nécessaires pour ouvrir sept lignes françaises.

Toujours très opportuniste, Aéris envisage déjà le pire pour Air Lib et s’estime prête à reprendre une bonne partie de la desserte d’Air Lib Express. Un projet de reprise a d’ores et déjà été transmis en ce sens au ministère des Transports. Selon ce plan, Aéris veut ouvrir au départ d’Orly quatre vols quotidiens vers Marseille, dix vols quotidiens vers Toulouse et Nice, cinq vols quotidiens vers Perpignan, quatre vols quotidiens vers Toulon, deux vols quotidiens vers Lourdes et un vol vers Figari. La compagnie de Charles-Henri Rossignol prévoit tout simplement l’embauche immédiate de 1300 employés et de 1 000 autres personnes dans les deux ans, et promet une rentabilité dès 2004 ! 

Le problème reste évidemment l’obtention des créneaux horaires. Pour son projet, Aéris estime à 25000 le nombre de slots nécessaires la première année et 45 000 la seconde année. Ce qui semble impossible. Car si Air Lib venait à disparaître, elle laisserait certes 50 000 créneaux vacants à Orly. Selon les règles d’attribution, 10 000 iraient aux lignes d’aménagement du territoire. 20 000 slots seraient à distribuer entre les compagnies présentes et 20 000 slots seraient alloués aux nouveaux entrants. Si les ambitions d’Aéris étaient fondées, la compagnie devrait donc forcément revoir à la baisse ses prétentions.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique