Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Aérien : le salon du Bourget débute sous un ciel sombre

 

Les 300 000 visiteurs espérés et les 2000 exposants ne fêteront pas comme il se devrait le centième anniversaire du salon du Bourget, inauguré aujourd’hui par le Premier ministre. Depuis l’an dernier, le secteur aérien connaît en effet une crise sans précédent. Selon Iata, (association internationale du transport aérien) il devrait accuser une perte de près de 9 milliards de dollars cette année, alors qu’il fait déjà face depuis le début de l’année à un recul du trafic mondial de 7,5 %. Pour les deux principaux constructeurs, Boeing et Airbus, ce marasme se traduit par un carnet de commande en berne. Selon le Nouvel Observateur, depuis le début de l’année, Boeing, qui est en train de supprimer 10.000 emplois, a reçu 73 commandes mais, a eu 66 annulations, réduisant son carnet de commandes à sept unités. De son côté Airbus, qui avait lancé une restructuration dès 2007, n’a reçu que 32 commandes mais, avec moins d’annulations, devrait livrer cette année 11 avions.

Au Bourget, les constructeurs d’affaires désertent l’événément, tandis que les autres assurent une présence minimum. Toutefois, les compagnies arabo-persiques pourraient débloquer le compteur du salon, tandis que les constructeurs feront les yeux doux aux transporteurs américains qui semblent pouvoir sortir plus vite de la crise que leurs homologues européens.