Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

AccorHotels en passe de devenir chinois ?

Le chinois Jin Jiang souhaite grimper à 29% du capital d'AccorHotels, selon Le Figaro.

 

Depuis le début de l’année, Jin Jiang grignote le capital d'AccorHotels, de 5% en janvier, à 10% fin février, et à 15% fin mai. Et le groupe chinois compte doubler sa participation, affirme vendredi le quotidien Le Figaro.

Ce leader mondial de la gestion hôtelière "vise 29% du capital" de l'entreprise française pilotée par Sébastien Bazin. Soit un iota en-dessous du seuil des 30% qui l'obligerait à lancer une offre publique d'achat, écrit le journal, en citant une source proche du dossier.

La crainte d'une prise de contrôle rampante

Le groupe chinois, propriétaire de Louvre Hôtels qui coiffe notamment les marques Première Classe, Campanile et Kyriad, a fait une offre de rachat des 11,08% détenus de concert par le fonds Colony Capital et la société d'investissement Eurazeo. "De quoi déjà porter à 26,1% sa participation", explique Le Figaro. Les pouvoirs publics redoutent déjà une prise de contrôle rampante, même si Jin Jiang a assuré à l'Autorité des marchés financiers ne pas vouloir prendre le contrôle d'AccorHotels.

Interrogé par l'AFP, le groupe français n'a pas souhaité s'exprimer.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique