Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Accor remet la marque Pullman au goût du jour

Cette nouvelle enseigne, destinée à la clientèle affaires, regroupera des hôtels 4* issus des marques Grand Mercure et Sofitel. Epurée de ses établissements les moins côtés, la marque Sofitel pourra ainsi se concentrer sur le créneau luxe « 5 à 6 * ».

carnet de l'entreprise

 

Née en 1987 et enterrée au début des années 90, après le rachat de la Compagnie des Wagons Lits par Accor, la marque Pullman renaît de ses cendres. Le groupe Accor, qui l’avait autrefois fusionnée avec l’enseigne Sofitel, va lui rendre sa superbe en la dédiant aux établissements 4* de grande capacité, ciblant la clientèle affaires.

De son côté Sofitel montera en gamme pour incarner un positionnement luxe, « 5 à 6* » selon Gilles Pélisson, Pdg du groupe. « Il nous fallait une marque pour accueillir les Sofitel de niveau 4* qui ne peuvent monter en gamme, et qui intéressent plus particulièrement la clientèle affaires, réunions et séminaires» a expliqué Gilles Pélisson.

Pullman intégrera dans un premier temps 45 hôtels issus des enseignes Sofitel (Porte de Sèvres, Roissy CDG, Brussels Airport…) et Grand Mercure (Sao Paolo, Bangkok, Shanghai…), cette dernière marque étant vouée à disparaître. La nouvelle chaîne 4* vise 300 établissements d’ici 2015, en ayant notamment recours à des contrats de franchise.
Pour monter en gamme, Sofitel jouera pour sa part la carte de la « french touch », multipliant les synergies avec les marques de luxe françaises réputées, à commencer par Lenôtre, filiale d’Accor. Les Sofitel de Pékin et Le Caire, prévus fin 200, seront les premiers à incarner ce nouveau positionnement. Une nouvelle organisation opérationnelle sera également mise en place prochainement.
Accor a par ailleurs annoncé de très bons résultats semestriels. Le groupe affiche un résultat avant impôt de 379 M€ (en hausse de 34%) et un objectif annuel compris entre 870 et 890 M€. Au premier semestre 2007, il a réalisé un chiffre d’affaires de 4 milliards d’euros, en hausse de 6,1% par rapport au premier semestre 2006, à périmètre constant.

carnet de l'entreprise