Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

A la Réunion, la chasse au requin bat son plein

Deux jours après la décision du préfet de l’île de faire capturer et tuer dix requins, un premier squale a été abattu hier.

La chasse est ouverte dans les eaux de la Réunion, au large de la station balnéaire de St-Gilles-les-Bains. Depuis mardi, deux sociétés de pêche au gros ont été mandatées par le préfet de l’île pour capturer et tuer dix requins. Après deux jours de recherche sans succès, un premier squale (un requin bouledogue de 2,50 mètres de long) a été prélevé hier matin, à l’endroit même où une attaque mortelle s’est produite le 15 juin dernier.
 
Cette campagne de chasse a été décidée suite à l’attaque d’un surfeur le 19 septembre dernier. Il s’agissait de la quatrième de l’année, et de la deuxième mortelle. L’opération vise les requins bouledogue et tigre, espèces considérées comme faisant partie des plus dangereuses. La baignade et les activités nautiques restent interdites à St-Gilles jusqu’à la fin de cette chasse.
 
Le préfet de la Réunion a également demandé que la question du risque « requins » soit inscrite à l’ordre du jour du prochain conseil des ministres de la Commission Océan Indien, qui rassemble les pays de la zone. Les Seychelles ont elles aussi connu ces derniers mois deux attaques mortelles, qui ont causé un effondrement de la fréquentation touristique. Plus au sud, une attaque a également été enregistrée hier au large du Cap, en Afrique du sud.

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique