Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

À l’approche du feu sacré des volcans

Ces terres de feu, toujours dans des paysages grandioses, somnolent, grondent, crépitent, crachent, explosent… mais attirent toujours des amateurs de frissons.

LE COTOPAXI CACHE SA COLÈRE EN ÉQUATEUR

Coiffé d’une calotte de neige à près de 6 000 m d’altitude, « le plus haut volcan actif du monde » paraît dormir, mais ses éruptions tous les 50 ou 100 ans sont toujours redoutées : les habitants savent qu’en 1534, en pleine bataille entre conquistadors et Indiens, le volcan entra en éruption violente. Depuis cette date, les Indiens considèrent cette montagne comme un Dieu. Alexander von Humbolt l’avait qualifiée de « cône parfait » et Cotopaxi en langue locale signifie « cou de la lune » tellement l’astre, quand il passe, s’ajuste bien sur son sommet.

Chez Jet tours, Club Aventure, Équinoxiales, Altiplano, Terres d’Aventure, Atalante…

LE CHAPELET ARDENT DU VANUATU

Dans le Pacifique, au nord de la Nouvelle-Calédonie, l’arc des îles volcaniques de Vanuatu (ex-Nouvelles-Hébrides) appartient à la « ceinture de feu du Pacifique », dont les explosions sont parfois cataclysmiques. Certains volcans de Vanuatu se réveillent de temps en temps par de violents dégazages, d’autres, sous-marins, colorent les eaux environnantes. Quelques-uns, à terre, sont en activité permanente. C’est le cas du Benbow et du Marum, avec leurs lacs de lave dans la gigantesque caldeira de l’île d’Ambrym, ainsi que le Yasur sur l’île de Tanna.

Chez Australie Tours, Aventure et Volcans, Terra Incognita, Rives du Monde, Aventure et Volcans…

LE FOGO COUVE SOUS LA BRAISE AU CAP-VERT

Au sommet de Fogo, l’île-volcan, au coeur de l’immense caldeira, toute noire de laves refroidies, culminent deux cônes, le grand Pico et le petit Pico, né de la dernière éruption de 1995, aux parois encore chaudes. À leurs pieds, le village de Cha das Caldeiras, est évacué au moindre tremblement du sol. Car le feu (fogo, en portugais) qui couve se réveille tous les dix ou vingt ans et coule jusqu’à la mer, dévastant parfois un village. Cette menace n’a pas empêché un Français de construire un hôtel dans cette marmite.

Chez Autremer, Atypik Travel, Top of Travel, Secrets du Monde, Royal Tours, Club Aventure, Roots, Terra Incognita…

LE STROMBOLI, CHAUD COMME UN ITALIEN

C’est une des vedettes des volcans italiens en activité, chaud comme le tempérament des Italiens les plus méridionaux. Au coeur des îles Éoliennes, près de la Sicile, depuis des millénaires, ses valves crachent du feu presque avec la régularité d’un métronome, plusieurs fois par heure. Ses épanchements et la plupart de ses bombes incandescentes, qui éclairent au loin les bateaux la nuit, redescendent le long d’une sorte de toboggan naturel, la sciara del fuoco (l’allée du feu). Mais, comme celles d’un amant jaloux, ses colères sont imprévisibles.

Chez Donatello, Bravo Voyages, l’Italie Autrement, Aventure et Volcans…

LA FOURNAISE DORT D’UN OEIL À LA RÉUNION

La caldeira béante, ouverte en fer à cheval côté mer, est tapissée de cloques boursouflées et de furoncles violacés surmontés de cônes, dont le Piton de la Fournaise. On peut descendre à pied dans ce paysage lunaire, par des sentiers balisés : cinq heures de marche jusqu’au cratère brûlant pour sentir les fumerolles soufrées pestilentielles. Les touristes pressés préfèrent le survol en hélicoptère ou l’approche par la route de la corniche, régulièrement coupée par les coulées de laves. Mais quand la Fournaise se réveille, mieux vaut rester à distance.

Chez Exotismes, Tourinter, Austral Lagons, Fram, Jet tours, Kuoni,…

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%%%HORSTEXTE:4%%

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique