Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

A 40 ans, le Puy du Fou veut s’exporter en Espagne

 » Le parc vendéen, qui a établi un record de fréquentation l'an passé, espère se développer à l'international. »

En 2016, le Puy du Fou a accueilli 2,22 millions de visiteurs, en progression de 8% par rapport à 2015, établissant ainsi un nouveau record de fréquentation. "On accueille jusqu'à 25 000 clients par jour", a précisé Nicolas De Villiers, président du Puy du Fou, à l'occasion d'une conférence de presse organisée ce mardi à Paris. En trois ans, le Puy du Fou a triplé sa fréquentation annuelle, s'installant comme une destination touristique à part entière.

Une attractivité qui permet au parc d'enregistrer un chiffre d'affaires légèrement supérieur à 100 millions d'euros en 2016 (+21%). "On devrait encore progresser en 2017, même si on ne s'est jamais fixé d'objectif chiffré sur ce point, pour ne pas influencer sur la créativité de nos équipes", précise Nicolas De Villiers. Des équipes qui ont bénéficié d'investissements à hauteur de 30 millions d'euros pour 2017 – le plus gros jamais réalisé par le parc – pour les nouveautés de cette saison : deux spectacles, deux restaurants et un hôtel.

Des projets en Espagne et en Chine

Mais voilà, depuis la création de la filiale Puy du Fou International en 2010, le parc se prend à rêver à l'échelle mondiale. "En 2017, nous allons travailler sur notre projet de parc en Espagne", se réjouit Nicolas De Villiers. En effet, d'ici à 2021, le Puy du Fou devrait ouvrir son deuxième parc en Europe, dans les environs de Tolède, au centre du pays.

La créativité du Puy du Fou, qui prend 4 à 5 ans pour développer un nouveau spectacle inédit, intéresse jusqu'en Chine, où des investisseurs pointent l'horizon 2025 pour l'ouverture d'un premier parc centré sur l'histoire de l'Empire du Milieu, assure le patron du parc. "En résumé, si le Puy du Fou a déjà 40 ans, on est encore au tout début de son aventure", sourit Nicolas De Villiers.

Avec 5 hôtels et une capacité de 2000 lits, permettant notamment l'organisation de 200 séminaires hors-saison chaque année, le Puy du Fou emploie 1 700 salariés. 3 650 bénévoles participent à son spectacle phare, la Cinéscénie.