Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

5G : « des années » de problèmes selon les compagnies américaines

La question de la 5G et de ses interférences avec les avions n’est pour l’instant pas prise très au sérieux. Elle pourrait pourtant durer plusieurs années.

Il faudra probablement « des années » pour résoudre de manière permanente les problèmes d’interférences causés par le déploiement de la 5G avec les avions. C’est ce qu’affirme un groupe représentant les principales compagnies américaines, Airlines for America.

Lors d’une audience devant le sous-comité des transports et des infrastructures de la Chambre américaine, Nick Calio, qui dirige Airlines for America, a expliqué que les problèmes de 5G auxquels l’industrie aéronautique est confrontée auraient dû être évités.

« Le processus qui a conduit à ce cauchemar opérationnel devrait être présenté comme un récit édifiant d’une communication et d’une coordination gouvernementale qui ont mal tourné. Il faudra probablement des années, et non des jours ou des semaines, pour atténuer complètement et définitivement les problèmes d’interférence causés par le déploiement de la 5G dans la bande C ».

La 5G : un déploiement à marche forcée

Les opérateurs téléphoniques Verizon et AT&T ont convenu en janvier de retarder le déploiement de certaines antennes 5G à proximité des aéroports après que l’industrie aéronautique et la Federal Aviation Administration (FAA) ont averti que les interférences 5G pouvaient avoir un impact sur l’électronique sensible des avions comme les radioaltimètres.

Selon Reuters, la FAA a déclaré la semaine dernière qu’elle avait approuvé 90% de la flotte commerciale américaine à atterrir avec des approches à faible visibilité dans les zones avec la 5G. Mais la 5G a impacté certains vols par mauvais temps, notamment certains jets régionaux. 

Toujours selon Reuters, le président de l’Air Line Pilots Association, Joe DePete, a déclaré que le soutien de la Commission fédérale des communications américaine à l’industrie des télécommunications « a non seulement mis le public en danger, mais a également forcé les pilotes à effectuer de nombreuses manœuvres de contournement pour assurer la sécurité du vol ».

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique