Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

43% des voyageurs emmènent un équipement pro en vacances

La marque hôtelière Pullman a publié avec l’institut de sondage Ipsos les résultats d’une enquête sur le "blurring".

Le "blurring", ou confusion progressive des activités professionnelles et personnelles, est un phénomène mondial, décrit et reconnu dans les pays explorés par l’étude – de l’Australie à la Chine, en passant par les Etats-Unis, l’Allemagne ou la France. 

L’enquête publiée par Pullman et Ipsos, et menée auprès de 2 200 grands voyageurs internationaux, met en lumière l’extrême porosité entre vie privée et vie professionnelle. 

Ainsi, d’un bout à l’autre de la planète, les répondants sont catégoriques : 85% déclarent que posséder un équipement mobile a changé l’organisation de leur vie professionnelle et de leur vie privée, et ce plutôt de manière positive. Ils sont aussi 82% à considérer que la possession d’un équipement mobile professionnel permet de travailler plus librement et de mieux gérer ses différentes responsabilités.

Un accélérateur de carrière

Les équipements professionnels permettent d’être plus efficaces dans le travail (83% sont d’accord) et d’être plus productifs (82% sont d’accord). Le "blurring" est même perçu comme un accélérateur de carrière pour 32% du panel. 61% affirment d’ailleurs emmener au moins un équipement professionnel en vacances ou en week-end (et 43% systématiquement).

Des distinctions sont néanmoins à noter selon les pays. Les Chinois et les Brésiliens sont les champions du "blurring" et les plus connectés. En effet, ils sont respectivement 79% et 71% à posséder au moins un équipement professionnel utilisable à distance (contre 60% pour le reste des pays). Les voyageurs français et allemands sont ceux qui mélangent le moins la vie professionnelle et la vie privée.
 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique