Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

3 Gamboa

Cris de singe et chants des fourmis

Sous la canopée, dans une chaleur et une humidité étouffantes, d’immenses colonnes d’ouvrières sont à l’oeuvre. Notre guide s’accroupit, attrape l’une d’entre elles entre ses doigts et l’approche de l’oreille des visiteurs. Surprise : la fourmi émet un son. Un chant, un cri, un crissement… Le sentier se poursuit vers le pied de la tour d’observation. La structure métallique fait le bonheur des araignées, qui y tissent leur toile, et des serpents, qui viennent parfois s’y promener. Nous sommes à Gamboa, un resort dédié à la découverte de la faune et de la flore. Bâti au bord du río Chagres, maillon clé du canal de Panamá – c’est grâce au barrage édifié sur son lit, en aval, qu’a été créé le lac Gatún emprunté par les navires -, l’établissement a construit son succès sur son offre d’activités et d’excursions. La promenade en téléphérique à travers la jungle, à bord de petites nacelles, est l’une des plus courues, de même que le tour de bateau à l’Isla de los Monos, qui résonne des cris rauques des singes qui la peuplent. Mais Gamboa est aussi le repère des fondus d’observation d’oiseaux, dont le pays regorge. En langue indigène, le mot panamá ne signifie-t-il d’ailleurs pas, selon les traductions, « abondance de papillons » ou « abondance d’oiseaux » ?

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique