Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

1001 Soleils se met au chaud

.

 
Le nom du repreneur est encore un secret bien gardé et la cession pas encore signée. Mais le projet de vente est « entériné » et son officialisation devrait intervenir dans le courant de l’été. L’année de ses 10 ans, 1001 Soleils est sur le point de changer de propriétaire. L’entreprise familiale, dirigée par Sami Guenaoui, un temps dans le giron de Ô Voyages (qui chapote Thalasso n°1) veut s’affranchir de son ancienne organisation et pérenniser son activité au sein d’un « grand groupe touristique ». « Nous allons céder la majorité du capital. Je conserverai les fonctions commerciales et transport, soit mon savoir-faire et je fonctionnerai en binôme pour la direction», explique Sami Guenaoui. « Que les agences se rassurent, nous poursuivons normalement nos activités et les ventes de l’été seront normalement assurées. C’est justement pour nous renforcer que nous changeons d’actionnariat avec une stratégie de recentrage sur nos destinations vedettes, la Tunisie, l’Egypte et Chypre ». 1001 Soleils va donc mettre entre parenthèses ses – trop ?- nombreuses diversifications. Y compris la Turquie lancée cet été qui n’est plus vendue qu’à la demande, les engagements aériens ayant été annulés. L’heure est au repositionnement et au redéploiement sur les valeurs sûres « avec une meilleure assise sur le réseau que nous apportera notre partenaire ».

Déficitaire en 2008, avec un chiffre d’affaires de 52 M€, 1001 Soleils qui réalisé en 10 ans une ascension fulgurante, choisit la sécurité et « se donne les moyens de nouveaux développements en capitalisant sur les efforts accomplis en matière de départs régionaux et de labellisation ».

Les clubs « 1001 » en Tunisie et en Egypte restent donc à l’ordre du jour. Deux destinations sur lesquelles on verrait bien vouloir se renforcer plus d’un.