Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Le taux de départ des Français retrouve son niveau de 2005

| | | | | | | | | par
45% des Français réservent en ligne leurs voyages.
45% des Français réservent en ligne leurs voyages.
© Fotolia

Jamais le taux de départ en vacances ou en court séjour n'a été aussi élevé depuis 10 ans, selon le baromètre Raffour Interactif/Opodo. Mais cette bonne nouvelle cache des arbitrages budgétaires peu porteurs pour les professionnels du tourisme. Explications.

 

Bien que les agences de voyages aient observé un fort recul d'activité, le bilan touristique 2014 a de prime abord un parfum de millésime : le taux de départ des Français a grimpé à 62% l'an passé, ce qui représente une croissance de 3 points en glissement annuel. Un pourcentage jamais atteint depuis 2005, comme le montre le graphique ci-dessous. Preuve que les vacances et les escapades servent de soupape anti-crise, comme aime le souligner Guy Raffour, fondateur du cabinet éponyme.

Des séjours plus courts

Mais cette progression vis-à-vis de 2013 masque des disparités, et surtout une mauvaise nouvelle pour les professionnels du tourisme : une baisse des longs séjours marchands (- 5 points) au profit des courts séjours marchands (+ 3 points), ainsi qu’un nombre de types de séjours par individu en recul (courts séjours marchands ou longs séjours). Les Français ont un besoin vital de plier bagages, ce qui les conduit à réduire la durée de leurs séjours, et à dépenser moins une fois sur place.

Nos compatriotes ont aussi et surtout profité d’un calendrier favorable aux escapades : un mois de mai en "viaducs" (jeudis 1er, 8 et 29 mai) ; des ponts englobant les lundis de Pâques (21 avril), de Pentecôte (9 juin), du 14 juillet, ou encore le vendredi 15 août. "C'est au mois de mai que nous avons observé la plus forte croissance de city-breaks", a commenté Mario Gavira, directeur d'Opodo.

A noter que le taux de départ des Français en longs séjours non marchands (hébergement dans la famille/ amis/ résidence secondaire) se situe à 28%, soit un seul point de plus versus 2013.

45% de réservation en ligne

Le cabinet Raffour Interactif, qui a sondé 1035 personnes au début de l’année, publie aussi des tendances en matière d’e-tourisme. 71% des Français qui ont plié bagages ont planifié leurs séjours sur Internet. Et 45% ont entièrement réservé en ligne, tout ou partie de leurs séjours.

Par ailleurs, 32% des Français partis ont consulté leurs smartphones et/ou leurs tablettes pour leurs voyages. Mais un pourcentage plus faible a de fait réservé depuis son terminal mobile. "Sur Opodo, environ 30% des recherches de vols secs sont effectuées depuis des smartphones ou des tablettes, explique Mario Gavira. Mais seulement 15% des réservations sont réalisées depuis les terminaux mobiles, dont 10% depuis les tablettes".

Autre tendance majeure de l'étude : le tourisme en ligne accentue la vente directe des prestations, le dépackaging et l’accès aux offres de l’économie collaborative.

Le baromètre 2015 a été réalisé de janvier à février, par auprès de 1035 personnes représentatives de la population française de 15 ans et +, par enquêteurs professionnels, en face à face à domicile, avec application d’un plan de sondage par la méthode des quotas croisés portant sur les catégories socioprofessionnelles, l’âge, les régions, la taille des communes, le sexe.

Cliquez pour agrandir le graphique :

62% des Français sont partis en long séjour ou en court séjour marchand en 2014. S'agissant des destinations, 63% ont choisi la France métropolitaine uniquement (65% en 2013), 23% l'étranger et/ou les DOM-TOM uniquement (16%), et 14% la France métropolitaine et l'étranger/les DOM-TOM.

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer