Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Voyager depuis son canapé : aujourd’hui, visite des sites de l’Unesco

L’Unesco s’appuie sur Google Earth pour proposer la visite virtuelle de 30 des sites les plus emblématiques inscrits sur la liste du patrimoine mondial.

Les vacances approchent, et la France demeure confinée. Certains rêvent des pyramides d’Egypte, de la cathédrale de Séville ou du Taj Mahal. L’Unesco leur permet désormais la visite virtuelle à 360° de ces sites emblématiques*, grâce à Google Earth.

Au-delà des monuments les plus connus de notre vaste monde, l’agence des Nations Unies, dont l’objectif est de contribuer à la paix par le biais de la science, de l’éducation et de la culture, a sélectionné quelques endroits méconnus qui méritent le détour virtuel, en attendant que le tourisme reprennent ses droits.

La Pologne, le Japon, l’Indonésie…

Par exemple, l’Unesco propose d’explorer les grottes de Jasov et Domica, dans le massif de Karst, en Slovaquie. Ces grottes, parmi les plus profondes d’Europe, recèlent bien sûr des trésors géologiques (stalactites…) mais aussi des pépites archéologiques datant notamment des ères paléolithique et néolithique. En Pologne, l’Unesco emmène ses visiteurs virtuels dans l’église de la paix, à Świdnica, ou de découvrir l’église en bois Saint-Michel-Archange de Binarowa.

Mais les visites virtuelles de l’Unesco ne se limitent pas au Vieux Continent. Les férus de vieilles pierres pourront arpenter les terrasses du temple bouddhique de Borobudur, sur l’île de Java (Indonésie), tandis que les adeptes d’Histoire visiteront le Mémorial de la paix d’Hiroshima (ou Dôme de Genbaku), au Japon, qui fût le seul bâtiment à rester debout après l’explosion de la première bombe atomique le 6 août 1945.

Les visites virtuelles de l’Unesco sont à retrouver gratuitement ici.

*Liste des visites disponibles : Pyramide de Khéops, Taj Mahal, Sagrada Familia, Angkor Vat, cathédrale de Séville, massif des Dolomites, le temple Borobudur, le temple de Prambanan, le Mémorial de la Paix d’Hiroshima, le sanctuaire d’Itsukushima, le château de Nijo-jo, le temple de Tenryū-ji, le temple de Nishi-Hongan-ji, le château de Himeji, les jardins botaniques royaux de Kew, le sphinx de Gizeh, le château et le parc de Versailles, Pompéi, Le réseau des moulins de Kinderdijk-Elshout, Stonehenge, l’Alhambra, le temple de Pawon, l’église de la paix de Świdnica, l’église Saint-Michel-Archange de Binarowa, monastère de San Millan de Yuso, les grottes de Jasov et de Domica, le site des premiers hommes de Sangiran, La laure de la Trinité-Saint-Serge, et la Maison du Centenaire.

A lire aussi :

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique