Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Visit Europ en croissance, mais toujours déficitaire

Le TO table sur une perte de 350 000 euros à la clôture de son exercice, le 31 mars prochain, malgré une hausse de chiffre d’affaires escomptée de 15%. Le groupe Travel Europe devrait toutefois demeurer bénéficiaire.

 
Deux ans après son rachat par le groupe autrichien Travel Europe, Visit Europe n’est toujours pas bénéficiaire. Au 31 mars 2012, date de fin de l’exercice en cours, le TO français prévoit d’accuser une perte de 350 000 euros, soit un peu mieux que les 500 000 euros de déficit enregistré l’an dernier.
 
"Le chemin de la profitabilité est plus long que nous ne l’avions prévu", reconnaît Helmut Gschwenter, l’un des deux co-directeurs de Travel Europe. Pourtant, le chiffre d’affaires devrait être en hausse de 15% par rapport à l’an dernier, assure-t-il, pour un total de 23M€.
 
"Les crises arabes nous ont favorisés, avec des progressions, voire des explosions, sur Madère, la Croatie ou les circuits en Europe centrale", détaille Pascale Gaston, la directrice opérationnelle de Visit Europe. La croissance en nombre de passagers est un peu moindre (+10% à date), mais les paniers moyens ont bondi grâce au succès des circuits.
 
Travel Europe, de son côté, qui gère la quasi totalité des ventes groupes sur le marché français, ainsi que les activités dans les autres pays, table sur un chiffre d’affaires annuel de 76 M€, en hausse de 19% par rapport à l’an dernier. Et Helmut Gschwenter promet que l’ensemble du groupe (y compris en intégrant la perte de Visit Europe) restera bénéficiaire sur l’exercice.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique