Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Vers une hémorragie touristique en Asie

L’industrie touristique asiatique s’enfonce un peu plus chaque jour dans la crise. A Hong Kong, 38% des vols internationaux prévus en avril sont annulés, de source officielle. La compagnie aérienne de l’archipel, Cathay Pacific, affiche un taux d’occupation de 66,4% en mars, en baisse de 16,7 points sur un an. 

Chez China Airlines et EVA Airways, les deux principales compagnies de Taïwan, le taux est tombé à 50% contre 70 à 80% auparavant. Taïwan a d’ailleurs annoncé des mesures d’aide à ses compagnies aériennes ainsi qu’au secteur du tourisme. Le gouvernement va ainsi honorer les frais de formation des salariés des agences, auxquelles il a déjà promis la prise en charge des intérêts de leurs emprunts pour un an.

A Singapour, les arrivées de visiteurs  ont reculé de 56% durant la première semaine d’avril, à 62 500 personnes. Raisons invoquées par le Singapore Tourism Board (STB): la faiblesse du marché du voyage qui résulte de l’épidémie et de la guerre en Irak. Les avertissements lancés contre les voyages dans les zones affectées ont contribué aux baisses significatives des arrivées, précise-t-il. Singapore Airlines, qui a réduit ses capacités de 19,7%, s’attend à une année très difficile. Son taux de remplissage passagers atteint 65,9% en mars, contre 81,6% en mars 2002. 

Au total dans le monde, l’épidémie a tué 152 personnes, avec 3 500 cas probables ou suspects.