Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Univairmer ne se Jettourise pas !

Après le rachat de 24 agences Thomas Cook, Univaimer va basculer 15 points de vente Univermair sous enseigne Jet tours. Son PDG Jean Dionnet n’en défend pas moins son indépendance commerciale, s’appuyant sur 22 partenaires.

C’est un Jean Dionnet déterminé qui a accueilli, les 10 et 11 octobre, les agences Univairmer et leurs fournisseurs. Avec une volonté de dévoiler en toute transparence les chiffres et les objectifs du réseau, tout en montrant une certaine autorité vis-à-vis de la politique commerciale. La moindre vente hors partenaires devra être justifiée.

Cette convention, sur la Presqu’île de Giens, a réuni pour la première fois les 24 agences Thomas Cook acquises au printemps, correspondant à 63 collaborateurs. Grâce à ce rachat, le volume d’affaires atteindra environ 90M€ en 2016 à périmètre constant, avec un réseau intégré de 58 agences, sans compter les 11 franchises.

Bientôt 15 nouvelles agences Jet tours

"Soyons sérieux, nous n’allons pas nous Jettouriser ou nous ThomasCookiser", a insisté Jean Dionnet au début de la Convention, qui a réuni 228 personnes. "Je tiens à mon indépendance". Et l’arrivée de Patrick Barbe Labarthe (ex-Thomas Cook) à la direction commerciale d’Univairmer ne fait pas partie d’un "paquet". Jean Dionnet a d’ailleurs pris le soin de remercier ses 22 partenaires, notamment à l’occasion d’une toute nouvelle cérémonie des Trophées Univairmer.

"Nous allons devenir le plus gros franchisé Thomas Cook/Jet tours", a précisé le patron du réseau. Explication : la cession des 24 agences comprend 3 volets : le maintien pendant 3 ans de l’enseigne Jet tours, le passage d’ici février de 15 agences Univairmer sous enseigne Jet tours (portant à 39 points de vente aux couleurs de l’enseigne), et 13,8M€ de ventes globales Jet tours en 2016. "Nous sommes aujourd’hui sur une volumétrie de 11,5M€, à périmètre constant. Et la part de marché des autres TO va augmenter mécaniquement grâce à notre croissance externe".

Kuoni France n’est ni surpris ni inquiet : "Jet tours ne peut pas répondre à toutes les demandes, rappelle son directeur commercial René Thibaut. D’ailleurs, Jet tours ne va chercher qu’environ 2M€ supplémentaires. Mais la concurrence s’intensifie, à nous d’être bons".

Objectif : 110 agences fin 2018

Univairmer, qui ferme son agence Paris Opéra en raison de son loyer "exorbitant", veut poursuivre son maillage pour combler quelques "creux" dans l’Hexagone : dans le centre, l’est et le sud-ouest. "Nous allons poursuivre la croissance externe avec l’ambition d’atteindre 110 points de vente intégrés fin 2018. Nous voulons faire une nouvelle acquisition dès le mois de mars".

Jean Dionnet rappelle que Thomas Cook lui avait présenté une liste de 42 agences. S’il en a déjà choisi 24, "un (suffisamment) gros morceau", il pourrait en intégrer d’autres. Des boutiques Fram ou Nouvelles Frontières pourraient également l’intéresser. "La stratégie de ces enseignes consiste à réduire de manière très significative leur réseau intégré".

Côté chiffres, Univairmer vise 58 millions d’euros à l’issue de l’exercice clos le 31 octobre 2015 (contre 47,5M€ en 2014). Et ce, malgré 1,5M€ d'annulation vers la Tunisie. Le chiffre d’affaires atteindra près de 13M€ en 2015 (contre 10,9M€ en 2014), pour un résultat net prévisionnel de 235 000 euros, après des pertes de 247 000 euros en 2014. Des pertes attribuées au lancement de la conciergerie et à la rénovation de quelques agences. Le ration d'endettement atteint, lui, 47%.

Les objectifs 2016 (à périmètre constant, soit hors croissance externe), pour l'exercice se terminant le 31 octobre.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique