Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Une traversée France-Irlande très conviviale !

7 Huguette Gouazou est responsable de l’agence Autre Ciel Voyages, à Auray (Morbihan). Elle s’est rendue en Irlande en bateau, grâce à un éductour de Brittany Ferries.

Je suis une fan de l’Irlande. J’ai eu la chance de m’y rendre plusieurs fois, dans le Connemara et aussi à Cork, mais, à chaque fois, j’avais pris l’avion. L’éductour, organisé par Brittany Ferries et l’office du tourisme irlandais, les 9 et 10 avril derniers, était donc une belle occasion de traverser par la mer. C’était aussi ma première expérience de la croisière. Et je dois dire que j’ai été bluffée par le Pont Aven, le dernier-né de la flotte Brittany Ferries. Il n’a rien d’un ferry, justement.

Je pense que le Pont Aven vaut largement les navires des grands noms de la croisière. L’impression d’espace y est très agréable. Il peut accueillir jusqu’à 2 400 passagers, sans perturber la circulation à bord, très fluide. La décoration sobre et design, mêlant bois blond et verre, concourt sans doute à cette impression d’espace. Nous étions 150 participants à l’éductour, mais jamais nous ne nous sommes sentis à l’étroit. Embarqués le vendredi soir à Roscoff, avec une météo pluvieuse, nous avons rapidement oublié à bord nos appréhensions de mer agitée, réchauffés par le confort et la convivialité des lieux. Nous avons vite pris nos repères.

Nous étions logés dans des cabines club avec hublot. La mienne, composée de quatre couchettes (dont deux superposées), équipée d’une vraie salle de bains avec douche, lavabo, WC, est idéale pour une famille. A l’unisson des parties communes, l’aménagement fait la part belle au bois clair. C’est fonctionnel, tout en étant très élégant. J’ai particulièrement apprécié l’ascenseur en verre, qui permet de rejoindre les coursives en étages depuis la réception. J’ai admiré aussi la piscine où il doit être très agréable de se baigner. Elle est installée sous une verrière, tandis que tous les aménagements sont en tek. C’est très réussi. Sans doute l’équipement préféré des enfants.

Une chasse au trésor dans les rues de Cork

Nous avons testé la cuisine du bord au restaurant principal, Le Flora, à la carte à l’aller et sous forme de buffet au retour, le samedi soir. Là aussi, j’ai été étonnée par la qualité de la cuisine. Nous avons très bien mangé, servis par un personnel sympathique. On peut prolonger la soirée au piano-bar, au cinéma ou à la discothèque. Les animations ne manquent pas !

Nous sommes arrivés à Cork, sur la côte sud-ouest de l’Irlande, le lendemain matin à 10 h 30 (heure locale), après 11 h de traversée. Il faisait beau. Une météo de bonne augure pour notre chasse au trésor dans les rues de la ville, qui est celle année capitale européenne de la culture . Dans mon souvenir, la petite cité n’était pas très gaie. Elle a été bien rénovée, les maisons du centre repeintes dans de jolies couleurs. L’ensemble a de l’allure, lors de l’approche par la mer. Il est agréable d’y flâner, d’autant que les Irlandais ne faillissent pas à leur réputation et sont vraiment accueillants. Nous l’avons encore vérifié dans les pubs, où nous avons fait halte pour un concours de pintes !

De retour sur le bateau, nous avons terminé la journée avec une dégustation de whisky. Nous avons levé l’ancre à 17 h 30 et il y avait une sacrée ambiance à bord pour la remise des prix ! Arrivés à Roscoff à 7 h le dimanche, nous étions bien fatigués. Mais quel week-end enjoué ! En tout cas, je conseillerai à tous mes clients, dès qu’ils voyagent à plusieurs ou en famille, d’opter pour le bateau, plus long que l’avion, mais bien plus convivial.

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%%%HORSTEXTE:4%%%%HORSTEXTE:5%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique