Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Maurice Freund : un rêve africain

Point-Mulhouse, Point-Air et aujourd’hui Point-Afrique, c’est lui : Maurice Freund, un alsacien au cœur africain. c’est aussi une des personnalités du tourisme et de l’économie solidaire, de la génération (et de la trempe) de Jacques maillot. amoureux du Sahel, il a relancé des vols vers la Mauritanie, avec la complicité de 28 TO français. Crise du Bénin, situation géopolitique, projet de village-modèle avec Pierre Rabhi, l’ancien patron d’Air Mali aborde tous ces sujets avec nous, dans une conversation pour laquelle Jean-François Rial… a prêté son bureau (merci d’ailleurs !).

L’Echo touristique : Quel est votre point de vue sur le drame du Bénin, qui a entraîné la mort de deux soldats et d’un guide ?

Maurice Freund : Je n’aurais jamais envoyé des voyageurs dans cette zone du Bénin, si proche du Burkina Faso. Les TO français non plus d’ailleurs. La frontière n’est même pas visible dans une réserve animalière comme le parc de la Pendjari. Il n’y a aucune pancarte indiquant un changement de pays. Sans le faire exprès, vous pouvez passer d’un pays à l’autre. Le Bénin ne pose pas de problème de sécurité, sauf au niveau de la frontière vers le Niger et le Burkina Faso. Les deux otages français ont été enlevés à 3 km de la frontière avec le Burkina Faso, où la procédure actuelle consiste à capturer des otages européens, puis de les revendre ensuite aux intérêts djihadistes. Dans la même logique, l’otage française Sophie Pétronin a été enlevée en décembre 2016 par des voyous à Gao, au Mali, avant d’être vendue. J’ai donné des contacts locaux à son fils Sébastien, j’espère que sa mère sera bientôt libérée.

Pour lire l’ensemble de cet article,
veuillez vous identifier avec votre compte si vous avez déjà un abonnement
à L’Echo Touristique OU abonnez-vous


Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique