Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Un label pour les comparateurs

Plus de la moitié des internautes (55%) consulte les comparateurs lorsqu’ils préparent leurs achats. « Les comparateurs représentent la deuxième source d’information, après les sites marchands eux-mêmes », précise Marc Lolivier, délégué général de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad). Afin d’améliorer leur audience, ces sites veulent offrir des garanties communes aux consommateurs. Easyvoyage, Kelkoo, LeGuide.com, PriceRunner.fr, Shopping.com et VoyagerMoinsCher.com ont commencé par signer, en juin 2008, une « charte de confiance ». Objectif : renforcer la qualité et la transparence des services proposés, en promettant notamment d’afficher des données actualisées, selon des critères de classement dûment précisés. La suite de l’histoire, c’est le label lancé hier, sous l’égide de Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’Etat à l’économie numérique, avec autour du berceau la Fevad et les six sites qui ont enfanté la charte. Ce label est attribué à l’issue d’un audit réalisé par un organisme indépendant, et doit être renouvelé chaque année (comptez 3000€/an avec Ernst & Young). Un logo « Charte comparateurs », signé Fevad, annonce la couleur sur les web certifiés.

A noter : l’affichage par défaut sur le critère du prix – afin de présenter automatiquement les produits du moins cher au plus cher sur l’écran de l’internaute, libre de retrier ensuite selon d’autres critères – ne figure pas parmi les engagements pris par les signataires. Mais Marc Lolivier indique qu’une telle option n’est pas exclue. Les signataires doivent se rencontrer pour affiner les règles d’or du label.