Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Un hiver sur la bonne pente

Après un été difficile, les tour-opérateurs retrouvent le sourire. Les réservations de voyages à forfait pour la saison d’hiver ont augmenté de 9% en septembre par rapport au même mois de l’an dernier, et les ventes ont connu une nette reprise pour les va


Enfin de quoi se réjouir pour les TO malmenés par une année 2006 difficile. Les prises de commande donnent de vrais signes de reprise depuis le mois de septembre. Rien que pour les vacances de la Toussaint, les ventes ont grimpé de 7% pour la France, de 6% pour le long-courrier et de 8% pour l’Europe du Nord.

En septembre, les départs ont connu une hausse de 2,1% (en nombre de passagers), alors que le chiffre d’affaires des tour-opérateurs a augmenté de 7,6%, le renchérissement des taxes y étant sans doute pour beaucoup. Les ventes de forfaits en France ont progressé de 1,7% en septembre, avec une hausse sensible pour la Corse (+6,8%). En Europe, l’Islande a profité d’un fort engouement (+64%), et les départs vers l’Irlande ont progressé de 34%.

Les Baléares (+20,7%) et les Canaries (+23%) sont également en hausse, tout comme la Sicile (+8%). En Europe de l’est, la Bulgarie a grimpé de 34% et la Russie de 13%, alors que la République tchèque a baissé de 20%. Au Maghreb, le Maroc (+11%) et la Tunisie (+13%) continuent à attirer les touristes de l’Hexagone, tout comme le Sénégal (+60%).

En Asie, la Thaïlande a fait un bond de 110%, les Maldives progressent de 65% et l’Indonésie de 16%, alors que la Chine est en baisse de 24%. Les départs vers le Sri Lanka ont augmenté de 36% en septembre, et les réservations sont en hausse de 47%. Une hausse qui a été enregistrée avant la décision des tour-opérateurs, prise le 19 octobre, de suspendre tous les départs vers l’île jusqu’au 5 novembre, en raison d’une vague d’attentats.

 

Parmi les perdants du mois de septembre, le Ceto note l’Egypte (-22%) et la Turquie (-14%), qui continuent à pâtir de la peur d’attentats. Les Etats-Unis (-23%), une destination ébranlée par les problèmes liés au passeport électronique, ne redécollent toujours pas, d’autant que les mesures de sécurité compliquent le voyage. Les réservations effectuées en septembre confirment cette tendance, avec une baisse de 17%.

La Réunion a poursuivi sa chute (-75%) en raison de l’épidémie de chikungunya, ce qui profite aux Antilles françaises (Guadeloupe, Martinique), en hausse de 24%.

Les départs vers Cuba ont subi une baisse de 40%, en partie liée aux incertitudes politiques engendrées par l’état de santé de Fidel Castro. C’est une destination qui s’essouffle, a commenté René-Marc Chikli à l’AFP.

Le Brésil a également perdu les faveurs des touristes français, avec une chute de 50% en septembre : L’image de la destination s’est ternie, notamment en raison des problèmes d’insécurité, a-t-il expliqué.

 

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique