Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

TUI France reste dans le rouge cet hiver (Publié le 05 décembre 2012)

TUI France est encore et toujours le mauvais élève du groupe TUI Travel qui vient d’annoncer pour son exercice 2012 des résultats records et des perspectives pour l’hiver en cours très encourageantes… "à l’exception de la France".

TUI Travel est très satisfait de son exercice 2012, clos le 30 septembre dernier. Le groupe a annoncé ce matin des bénéfices annuels en hausse, voire inédits puisque le bénéfice net a progressé de 62%, à 138 millions de livres (près de 170 millions d’euros). Le chiffre d’affaires est en léger retrait de 2% à 14,46 milliards de livres, "impacté négativement par les effets de change".

"L'activité reste positive sur tous nos marchés importants", se félicite le groupe", à l’exception de la France où l'environnement demeure extrêmement difficile".

Au cours de l’exercice 2012, les pertes de la filiale française ont certes été ramenées à 47 millions de livres (58 millions d'euros), contre 53 millions en 2011. Mais si les TO (Marmara, NF, Tourinter) ont légèrement amélioré leurs performances (32 millions de pertes, contre 43 l’année précédente), la compagnie maison Corsair International a creusé sa perte de 4 millions (15, au lieu de 11 en 2011). Le groupe explique l'aggravation de la perte de Corsair par une "réduction du réseau long courrier, l'augmentation de la concurrence et la hausse du prix du carburant".

Au global, TUI France  a réalisé en 2012 un chiffre d'affaires de 1,26 milliard de livres, en recul de 7%.

Des réservations en retrait de 28% sur l'hiver

"Dans l'ensemble, à l'exception de la France, l'activité pour l'hiver 2012-2013 et pour l'été 2013 est très encourageante", poursuit TUI Travel qui pointe là encore les mauvais résultats de sa filiale hexagonale. Sur la saison en cours, les réservations sont en baisse de 28% avec un nombre de clients en retrait de 22% et  un forfait moyen en hausse de 8%.

"Les capacités ont été réduites de 34% sur le marché français", précise TUI Travel, des ajustements qui se sont faits au détriment de l’Egypte "et d’un certain nombre de destinations long-courrier". A date, 55% des ventes d’hiver seraient engrangées, "en ligne avec les attentes ".

A lire aussi : Thomas Cook France creuse sa perte en 2012.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique