Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Travelzoo.fr décrypte les promotions

A l'heure de l'automatisation à tout va, Travelzoo dénote avec bonheur : c'est un défricheur d'aubaines, non pas via des robots, mais grâce à des personnes en chair et en os.

L'équipe du site Travelzoo collecte, sélectionne et décrypte les forfaits et vols secs qui fleurissent sur la toile. Afin de ne pas décevoir les internautes prêts à plier bagages, le portail vérifie les disponibilités des offres, et met à jour son contenu en conséquence. Ensuite, Travelzoo promeut 20 aubaines de voyage par semaine, à travers sa lettre d'information hebdomadaire. Cette newsletter est diffusée à plus de 500 000 abonnés, en format texte seulement, pas en Html. Preuve que le fond prime sur la forme ! Les offres sont sélectionnées pour leur bon rapport qualité-prix, et leur disponibilité sur sept jours. Des tests sont effectués pour s'en assurer. Le site se veut simple et didactique.

Travelzoo.fr ne commercialise rien, mais met en relation le consommateur et le vendeur de voyage, en apportant une vraie valeur ajoutée. C'est donc un apporteur d'affaires, au même titre qu'un comparateur. Refusant toute bannière publicitaire, le site présente un modèle économique intéressant, dont la pérennité passe par l'impartialité. Son recours aux insertions ne nuit pas à son objectivité, assure Axel Mazerolles, directeur France du portail. Si compagnies aériennes, agences en ligne et voyagistes peuvent payer la publication d'un de leurs bons plans, Travelzoo assure qu'il donne son veto quand son équipe juge l'offre non pertinente. « En matière de choix des promotions, nous donnons les pleins pouvoirs à nos équipes rédactionnelles », souligne-Axel Mazerolles.
 

Né dans la Silicon Valley en 1998, Travelzoo a exporté son modèle économique dans plusieurs pays, dont la France depuis juillet 2007. Au niveau mondial, le groupe présent dans 20 pays affiche un chiffre d'affaires de 54 millions de d'euros en 2007, pour un résultat net de 6,2 millions d'euros. Fait à noter : ses abonnés en Europe sont des voyageurs en puissance. Ils ont en moyenne 46 ans et des revenus supérieurs à 43 000 euros.

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique