Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Travel Europe prend ses aises en Corse

Le spécialiste des groupe a fait voyager 17 000 clients dans l’île de beauté pour sa première année de programmation et affiche, au global, un bénéfice de 3 millions d'euros.

La Corse, qu’on dit une destination compliquée à programmer, n’a pas résisté à Travel Europe.

Le groupe autrichien a déployé son modèle sur l'île après après le rachat de Corse Voyages, il y a 18 mois : affrètement à grande échelle au départ d’une multitude d’aéroports de province et produits groupes revendus principalement en marque blanche par des autocaristes.

Au 31 mars prochain, à la clôture de son exercice annuel 2013-2014, Travel Europe, qui réalise 70% de son activité sur le marché français, devrait totaliser 17 000 clients sur l’île de beauté (dont 1 000 en individuels avec sa filiale Visit Europe). Il est proche de son objectif initial de 20 000 passagers.

De nouveaux aéroports de départ

"Vers l’île de beauté, nous n’avons opéré pour commencer que depuis le marché français, précise Anton Gschwentner, directeur général associé du TO. Nous montons en puissance en 2014 en proposant des vols au départ de Bruxelles et de Grande Bretgane".

Au global, l’exercice 2013 a été "exceptionnel" pour l’opérateur autrichien, avec un chiffre d’affaires qui devrait avoisiner au 31 mars 2014, 112 à 114M€, soit une croissance de 31,6%, avec 300 000 clients et un résultat bénéficiaire de 3M€ quand l’exercice précédent s’était soldé par une perte de 500 000€.

Visit Europe en forme

La Croatie est restée la première destination du groupe, devant l’Europe centrale et le Portugal-Madère. Pour l’exercice 2014, l’optimisme est de mise puisque les réservations (en prises d’option) sont au global en avance à date de 25%.

Visit Europe profite indéniablement du dynamisme de sa maison mère. Alors que la saison d’hiver n’est pas encore terminée pour le TO (Travel Europe réalise la quasi totalité de son activité l’été), les progressions de ventes actuelles laissent escompter une progresson à deux chiffres au 30 mars prochain. 

"Au 31 décembre nous étions en avance de 38% en prises de commandes, de 45% en départs", annonce Pascale Gaston directrice production de Visit Europe. "Les formules réveillons ont particulièrement bien fonctionné. Le ski est aussi très en forme, à +72%". La France continentale, tirée par des opérations en marque blanche, telle la brochure Selectour Afat (Visit Europe fait partie du Top 14) est également en forte croissance, à +25%.

Visit Europe espère donc avoisiner 30 M€ de chiffre d’affaires contre 25M€ au 31 mars 2013 avec un résultat qui "pourrait être positif". le TO a renoué le 31 mars 2013 avec la rentabilité après des années de déficit cumulé.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique