Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Travail du dimanche : et pourquoi pas les agences ?

Le gouvernement relance l’offensive sur le travail le dimanche. Les grandes surfaces se montrent intéressées, y compris pour leurs agences de voyages.

 

Un coup pour voir. Le gouvernement a relancé hier l’idée d’autoriser le travail le dimanche, dans le cadre d’une loi basée sur « le volontariat et la protection du salarié qui peut refuser de travailler », a précisé le porte-parole du gouvernement Luc Chatel. Les grandes surfaces s’intéressent à l’idée. Mais pas toujours simple d’appliquer le principe dans la distribution de voyages. « C’est une proposition que nous étudions, sans vraiment être certain que l’ouverture des agences génère un chiffre d’affaires suffisamment intéressant », note Denis Pollet, directeur général de Voyages Auchan. Le bénéfice n’est en effet pas acquis. « Nous ne pouvons pas compter sur des étudiants comme c’est le cas dans l’alimentaire », poursuit-il. « Il faut mobiliser du personnel qualifié et disponible dans les limites des 35 heures ». Il faut aussi que les salariés soient intéressés. « Moi, je ne suis pas sûre d’accepter car j’ai autre chose à faire le dimanche », remarque Hayat, une conseillère d’une agence Leclerc Voyages à Villeneuve-sur-Lot. « Et puis tous les TO sont fermés ce jour-là, je ne pourrais pas conclure une vente ». Le Snav ne veut de son côté rien imposer : « C’est la logique de la liberté d’entreprise qui doit prévaloir. Les agences ont intérêt à suivre le mouvement général, mais il faut une volonté des salariés d’abord », analyse Jean-Marc Rozé, secrétaire général du syndicat.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique