';
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Top Resa se veut plus professionnel

 

Secoué par la non participation de plusieurs voyagistes de poids (Kuoni, Marmara, Asia et Donatello) et la création récente du MAP (le Monde à Paris), le salon né du regroupement du Salon mondial du tourisme (SMT) et du Mit International, Top Resa a décidé de réagir en retrouvant un positionnement résolument business. Premier changement notable pour cette 29ème édition, le glissement dans la semaine du salon, qui se déroulera pour la première fois du mercredi au vendredi (du 26 au 28 septembre). Surtout, Top Resa adopte le principe de la prise de rendez-vous pour la journée du mercredi. Les visiteurs pourront commencer à remplir leur agenda électronique sur le site Internet du salon (www.topresa.com) dès la fin juin. Les demandes d’entretien d’une durée de 30 minutes concerneront une société en général voire une personne présente sur le stand en particulier. L’objectif est de travailler plus et mieux, précise Vincent Lhoste, le directeur du salon. Une dizaine d’espaces de travail, constitués de quelques tables et chaises, seront par ailleurs répartis sous le chapiteau. Nous devons mettre face à face les bons visiteurs et exposants ajoute Vincent Lhoste, qui entend désormais privilégier la qualité des visiteurs plutôt que leur nombre. Dans cette optique, Carlson Wagonlit Voyages organisera en parallèle du salon une convention qui réunira les 350 responsables des agences loisirs du réseau. Et les membres de l’Anaé, l’association des agences de communication évènementielle, bénéficieront d’une meilleure intégration sur le salon. Un catalogue des visiteurs MICE (meeting, incentive, congrès et évènementiel) sera notamment diffusé. 
Une visibilité accrue sera également donnée aux différents métiers avec le tourisme, le tourisme d’affaires, le voyage d’affaires, les nouvelles technologies et les acteurs du web qui hériteront d’un véritable village. Une grande conférence sera en outre programmée chaque jour. Au programme les relations producteurs/distributeurs avec une réflexion sur l’avenir des brochures le mercredi à 16h, un débat sur le tourisme responsable le jeudi à la même heure et une thématique sur la parole au service de la vente le vendredi à 11h.
Last but not Least, Top Resa met en avant la restauration dont l’offre sera améliorée. Nous avons travaillé avec le groupe Lucien Barrière sur la qualité, le choix, les tarifs et la gestion des flux, précise Vincent Lhoste.

Si Top Resa joue gros lors de cette prochaine édition, la véritable révolution n’est cependant pas attendue avant 2008, avec une nouvelle formule pour ses 30 ans, dont les grandes lignes seront dévoilées en septembre. Programmation aux mêmes dates ou changement de calendrier, maintien à Deauville ou déménagement à Paris, manifestation professionnelle ou mixte avec une ouverture au grand public…, toutes les pistes sont actuellement envisagées par Vincent Lhoste et Joel Gangnery.
A découvrir plus d’informations dans le journal qui sortira vendredi.
 

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire