Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Top Resa se repositionne et devient l’IFTM

A partir de 2009, le salon des professionnels du tourisme devient International French Travel Market (IFTM) et s’ouvre à de nouvelles cibles : le voyage d’affaires, le segment MICE, le tourisme de groupe et la France. Il rompt définitivement avec Deauville.

Il fallait tourner la page, c’est chose faite. Après avoir quitté Deauville pour s’installer à Paris, Top Resa change d’identité et devient International French Travel Market (IFTM/Top Resa). Le salon professionnel se déroulera du 22 au 25 septembre 2009 sur deux pavillons de Paris Expo, passant de 27 200 m2 à 43 000 m2. Le hall 7.2 continuera d’accueillir les manifestations étrangères, tandis que le 7.1 sera dédié à la France. Plus qu’un agrandissement, c’est une révolution. « Un salon centré sur les relations entre tour-opérateurs et distributeurs n’a plus de légitimité. Les tour-opérateurs ne veulent plus dépenser de l’argent pour rencontrer des agents de voyages qu’ils voient déjà toute l’année. IFTM/Top Resa devient un salon d’acheteurs, ciblant tous les segments du tourisme », explique Vincent Lhoste, directeur de Top Resa au sein de Reed Expositions France. Les exposants d’IFTM seront donc non seulement issus de la production et la distribution loisirs, mais aussi du voyage d’affaires, du tourisme d’affaires, du tourisme de groupe, du secteur réceptif étranger et français. Le nouveau salon ne craint pas de marcher sur les plates-bandes des autres manifestations, à commencer par Rendez-vous France, l’événement dédié aux acheteurs internationaux commercialisant l’Hexagone. « IFTM se déroule en septembre alors que Rendez-vous France a lieu en février. Je suis convaincu que les acheteurs peuvent se déplacer deux fois dans l’année », répond Vincent Lhoste. Contrairement à Rendez-Vous France, Top Resa n’a pas de système de rendez-vous mais offre un moteur de recherche performant sur son site, permettant de lister rapidement les exposants que l’on veut cibler. IFTM pourrait également faire doublon avec le MAP Pro (ex-MIT international), qui se déroulera les 8 et 9 octobre 2009, dans le hall 5.1 de Paris Expo, et qui cible les professionnels du tourisme de groupes et les autocaristes. « Le MAP Pro ne proposera pas de stands mais sera essentiellement constitué de rendez-vous sous la forme d’un workshop. C’est donc un positionnement différent », argumente Vincent Lhoste. Reed Exhibitions n’entend rien moins que suivre la trace des grands salons internationaux, tels qu’ITB Berlin ou World Travel Market (WTM) à Londres. « Cette évolution est une tendance mondiale. Les grands tour-opérateurs, comme TUI, n’exposent déjà plus à ITB. Ils viennent en tant qu’acheteurs », explique Vincent Lhoste.

L’édition 2008 de Top Resa, du 16 au 19 septembre, amorce déjà ce virage. Kuoni, Costa, Donatello, Beachcomber, Austro Pauli/Visit France ne figurent pas au rang des exposants. Toutefois certains seront présents sur les stands des destinations, comme Donatello, partenaire de l’Afrique du Sud, ou Royal Tours qui occupera quelques-uns des 300 m2 du Maroc. Mais surtout, les voyagistes n’hésitent pas à dépêcher leurs chefs de produits au titre de visiteurs, à l’instar de Kuoni ou Nouvelles Frontières.

tapis rouge pour les acheteurs

La direction du salon favorise la présence des acheteurs en offrant un nombre illimité de badges visiteurs professionnels aux entreprises exposantes, en plus de leurs badges exposants. Les chefs de produits représentent 13 % des visiteurs inscrits. Les exposants qui souhaiteront déambuler dans les allées pourront toutefois le faire aussi pendant la matinée d’ouverture qui leur est entièrement réservée. Autres absents notables parmi les exposants, les grands groupes hôteliers. Reed Expositions espère les voir revenir en 2009, lorsque l’orientation voyage d’affaires du salon sera plus marquée. En revanche, les réceptifs et institutionnels français ont répondu présent massivement, au point que les organisateurs ont dû refuser des candidats. La zone consacrée à l’Hexagone occupera cette année 550 m2. Les autocaristes montrent aussi leur volonté de monter en puissance sur le salon. Le Syndicat national des entreprises de tourisme (Snet) prend pour la première fois un stand à son nom, tout comme National Tours qui regroupe 85 autocaristes. Côté visiteurs, si les agents de voyages ne constituent plus la seule cible, ils représentaient tout de même 48 % des inscrits à trois semaines du salon, ce qui confirme l’enthousiasme suscité par la nouvelle localisation à Paris.

une Ambiance entre Costumes et fêtes…

Les quatre amphithéâtres dédiés à la formation des vendeurs sont d’ailleurs complets. Par ailleurs, 55 acheteurs internationaux ont confirmé leur présence via le programme d’hosted buyers (visiteurs invités, billets d’avion inclus), sur les 120 personnes conviées. Les exposants pourront également compter sur la présence de 100 travel managers français, exerçant dans de grandes entreprises, qui se réuniront sur le salon pour le forum exécutif de l’Association of corporate travel executives (ACTE), le 17 septembre. Au total, le nombre d’inscrits a progressé de 57 % par rapport à la même date en 2007. En revanche, seul un tiers des chambres d’hôtel prévues par le salon ont été réservées à cette date, ce qui laisse penser que beaucoup de visiteurs sont parisiens, ou feront l’aller-retour dans la journée. Si l’on peut donc s’attendre à croiser plus de costumes cravates dans les couloirs que les années passées, les animations et les fêtes ne seront pas pour autant bannies. De nombreux cocktails, déjeuners et soirées sont organisés, y compris par des producteurs qui n’exposent pas (voir encadré). Et Top Resa fêtera ses 30 ans lors d’une soirée open bar au Man Ray (Paris VIIIe), dont les 1 600 places se sont arrachées haut la main.

« Le nouveau salon ne craint pas de marcher sur les plates-bandes des autres manifestations »

« Les autocaristes montrent aussi leur volonté de monter en puissance sur le salon »

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique