Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Thomas Cook est aujourd’hui au bord de la faillite

Thomas Cook tente des négociations de la dernière chance pour éviter la faillite et le rapatriement de ses 600 000 touristes à dans le monde.

Le compte à rebours a commencé pour le voyagiste britannique Thomas Cook qui tenter aujourd’hui dimanche d’échapper à une retentissante faillite lors d’une réunion entre actionnaires et créanciers. Un conseil d’administration dans l’après-midi doit déterminer du sort du groupe.

Le pionnier des tour-opérateurs Thomas Cook doit trouver 200 millions de livres (227 millions d’euros) de financements supplémentaires pour éviter l’effondrement et le rapatriement de ses 600 000 touristes à travers le monde. L’option de nouveaux investisseurs privés semblait exclue samedi matin d’après une source proche du dossier. Le groupe aurait interpellé le gouvernement pour injecter les fonds manquants.

600 000 touristes à rapatrier

La possible faillite du plus ancien voyagiste au monde serait un coup de tonnerre pour le tourisme européen. Thomas Cook devrait organiser immédiatement le rapatriement de 600 000 touristes à travers le monde, dont 150 000 Britanniques, ce qui en ferait l’opération la plus importante depuis la Seconde guerre mondiale dans le pays.

Les vacanciers britanniques qui ont acheté un voyage à forfait bénéficient d’un système de protection des voyageurs, ce qui signifie que le gouvernement serait obligé de lancer le plus important rapatriement de citoyens britanniques en temps de paix, à un coût estimé à 600 millions de livres sterling pour le contribuable, souligne The Guardian. Lorsque Monarch Airlines s’était effondrée en 2017, le gouvernement et l’Autorité de l’aviation civile avaient affrété 60 avions vers 30 destinations pour ramener chez eux 100 000 Britanniques bloqués, ajoute le quotidien britannique.

Un groupe de 22 000 salariés

A la fois tour-opérateur, distributeur et compagnie aérienne, le groupe réalise environ 10 milliards de livres (11,32 milliards d’euros) de chiffre d’affaires par an. Thomas Cook compte environ 22 000 salariés, dont 9 000 pour le Royaume-Uni.

Le groupe a prévu un vaste plan de restructuration avec une prise de contrôle de ses activités de TO par le chinois Fosun et de sa compagnie aérienne par ses créanciers. Mais les 900 millions de livres promis ne suffisent pas et Thomas Cook a besoin de 200 millions de livres supplémentaires pour poursuivre ses activités.

A lire aussi :

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique